2 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : "risques avérés" de violences à Bordeaux, appel à une "ville morte"

A la veille d'une nouvelle mobilisation des "gilets jaunes", le maire de Bordeaux, Nicolas Florian, appelle les habitants et commerçants à rester chez eux. Il craint des violences suite à la présence annoncée de "centaines de casseurs".

Une manifestation des "gilets jaunes" à Bordeaux, le samedi 12 janvier 2019
Une manifestation des "gilets jaunes" à Bordeaux, le samedi 12 janvier 2019 Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
Sarah Duhieu
Sarah Duhieu
et AFP

Objectif "ville morte". A la veille d'un nouveau samedi de mobilisation des "gilets jaunes", ce samedi 30 mars, le maire de Bordeaux, Nicolas Florian, appelle la population à ne pas sortir en raison des "risques avérés de dégradations et de violences", et de la présence annoncée "de centaines de casseurs".

"Je demande aux commerçants de baisser leur rideau pour se protéger, et je demande aux Bordelaises et aux Bordelais de rester chez eux afin de permettre aux forces de police de faire leur travail et qu'on ne prenne pas le risque d'un accident", a déclaré le nouveau maire de la ville, qui a succédé à Alain Juppé le 7 mars. "J'ai bien conscience que cela (appel à une ville morte) dramatise la situation, mais je préfère prévenir, alerter", a déclaré l'élu. "Je n'ai pas envie d'avoir des drames humains derrière des drames matériels". 

Sur les réseaux sociaux, des appels sont diffusés pour inviter les "gilets jaunes" toulousains à se rendre dans la ville girondine. La préfecture a annoncé que le "dispositif de sécurité et de secours sera renforcé". Fait inhabituel, elle a publié un communiqué pour alerter sur la "volonté manifeste de certains groupes, violents et très déterminés, de provoquer d'importants troubles à l'ordre public et des dégradations ce samedi dans le centre ville, et de se confronter aux forces de l'ordre".

Les commerçants appelés à baisser le rideau

Les commerçants du centre sont appelés à "prendre des mesures de précaution particulières", en retirant notamment de la voie publique tout ce qui peut "faire office de projectile". Jeudi, les commerçants du centre s'étaient justement rassemblés pour exprimer leur ras-le-bol de la casse des samedis de mobilisation ces dernières semaines. 

À lire aussi
Les "gilets jaunes", lors de la manifestation du samedi 16 mars 2019 manifestations
"Gilets jaunes" : pour leur un an, ils appellent à retourner sur les Champs-Élysées

Bordeaux reste depuis mi-novembre un bastion des "gilets jaunes" avec des rassemblements chaque samedi de plusieurs milliers de personnes. La préfecture a publié les arrêtés habituels d'interdiction de manifester dans une liste de rues et places du centre. Par ailleurs, un "Village jaune citoyen", rassemblement statique sous tentes, organisé depuis deux samedis en bord de Garonne, sans incidents mais sans grande affluence, a de nouveau été autorisé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Manifestations Bordeaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants