1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Gilets jaunes" : les retraités attendent beaucoup des annonces de Macron
1 min de lecture

"Gilets jaunes" : les retraités attendent beaucoup des annonces de Macron

Pierre Erbs, président de la confédération française des retraités, craint d'être déçu par les annonces d'Emmanuel Macron ce lundi soir.

Un "gilet jaune" le 9 décembre 2018 à La Barque, près de Marseille
Un "gilet jaune" le 9 décembre 2018 à La Barque, près de Marseille
Crédit : SYLVAIN THOMAS / AFP
"Gilets jaunes" : que demandent les retraités ?
00:05:07
"Gilets jaunes" : que demandent les retraités ?
00:05:07
Yves Calvi & Arièle Bonte

Les retraités étaient nombreux à défiler dans les rangs des "gilets jaunes" lors des manifestations à travers la France. Pierre Erbs, président de la confédération française des retraités, explique au micro de RTL que les annonces attendues du président de la République, ce lundi 10 décembre à 20 heures, risquent de décevoir les citoyens et citoyennes qu'il représente.

"J'ai bien peur que les annonces faites ce soir soient très loin des revendications des retraités", a-t-il affirmé avant de préciser, "depuis des mois, la confédération attire l'attention des pouvoirs publics sur l'application de la CSG aux retraités, sur le quasi-gel des retraites alors que l'inflation repart à la hausse. Je pense qu'il va y avoir un hiatus entre ce qui pourra être annoncé et ce que nous voulons".

Si Emmanuel Macron aurait déjà prévu d'augmenter rapidement le minimum vieillesse pour atteindre 900 euros, la confédération estime que c'est encore insuffisant "par rapport à la situation des retraités qui se voient d'ailleurs très mal perçus par le président de la République". 

Notre priorité absolue, c'est que tous ceux qui travaillent gagnent dignement leur vie

Bruno Le Maire

Invité d'Elizabeth Martichoux, Bruno Le Maire a confirmé les inquiétudes des retraités : le gouvernement ne touchera pas à la CSG des retraités. "Notre priorité absolue, c'est que tous ceux qui travaillent gagnent dignement leur vie. Cela a du sens. Le but est de mieux rémunérer les gens qui travaillent", explique le ministre de l'Économie, qui assure qu'il a  "conscience de l'effort demandé aux retraités".

À lire aussi

Selon Pierre Erbs, les retraités sont traités comme d'autres citoyens, "alors qu'ils veulent qu'on prenne en compte leurs problèmes propres." 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/