1 min de lecture Réforme des retraites

Âge pivot : il y a "une volonté d'ouverture" du Premier ministre, d’après Berger

Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, a confirmé, vendredi 10 janvier, "une volonté d'ouverture" de la part du Premier ministre Édouard Philippe sur l'âge pivot.

Laurent Berger, numéro un de la CFDT, le 7 juin 2018 à Rennes
Laurent Berger, numéro un de la CFDT, le 7 juin 2018 à Rennes Crédit : AFP / Loïc Venance
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a confirmé, vendredi 10 janvier, avoir "senti une volonté d'ouverture dans la parole" du Premier ministre Édouard Philippe sur l'âge pivot, rappelant "une mesure aveugle qui n'avait pas lieu d'être dans le projet de loi" réformant le système de retraite.

"Le Premier ministre nous a dit qu'il répondrait (...) assez rapidement (...) à ces préoccupations. On a senti (...) une volonté d'ouverture dans la parole mais encore une fois, je dirais, (...) tout ça se mesure in fine aux actes", a-t-il déclaré à l'issue d'une bilatérale sur une "conférence de financement" du système des retraites. Il a tenu à souligner que la CFDT "n'entrera" dans celle-ci "qu'à une seule condition",  à savoir "une remise à plat" qui "commence par enlever l'âge d'équilibre".


Laurent Berger avait dit au Premier ministre que "la CFDT n'avait jamais été désintéressée par la question de l'équilibre (budgétaire), mais qu'une mesure aveugle et injuste comme celle-ci n'avait pas lieu d'être dans le projet de loi" actuel. Le dirigeant du premier syndicat français, qui soutient le principe d'un système de retraite par points, a été reçu près d'une heure et quart, bien plus longtemps que ses homologues syndicaux et du patronat (45 minutes). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Laurent Berger Cfdt
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants