1 min de lecture Lycée

Finistère : un manuel homophobe et sexiste distribué dans un lycée catholique

L'ouvrage écrit par le père Jean-Benoît Casterman décrivant l'homosexualité comme une pathologie a été épinglé sur les réseaux sociaux mardi 1er décembre. Le chef d'établissement a présenté ses excuses sur Facebook.

Les élèves d'un lycée, dans la cour de récréation (illustration).
Les élèves d'un lycée, dans la cour de récréation (illustration). Crédit : FRANK PERRY / AFP
Marie Zafimehy
et AFP

"Désolé de cette polémique". Mardi 1er décembre, le proviseur du lycée Notre-Dame de Kerbertrand à Quimperlé (Finistère) a présenté ses excuses dans une publication Facebook : le matin-même, l'établissement scolaire avait été épinglé pour avoir mis à disposition des élèves un ouvrage aux passages homophobes et sexistes partagés sur les réseaux sociaux.

Dans ce manuel intitulé Pour réussir ta vie sexuelle et sentimentale et écrit par le père Jean-Benoît Casterman, l'homosexualité "est définie comme un trouble résultant d'un manque de la mère ou du père, ou de 'perversions d'adultes'", dénonce le compte Twitter Le Coin des LGBT+, photos à l'appui. "Cette pathologisation de l'homosexualité est le terreau des thérapies de conversion, ces tortures visant à rendre hétéro ou cisgenre, toujours légales en France..." Depuis, le compte a identifié plusieurs autres établissements où le livre a été distribué.

"Microjupe, nombril à l'air, pantalon taille basse, string, décolleté vertigineux, dos nu - invitent à des suites voluptueuses. Tu passes pour une gamine frivole et disponible. Si on te drague, c'est ton problème", peut-on lire dans un autre extrait du manuel. La revue "est cousue d'approximations, d'affirmations caricaturales", admet Ghislain de Barmon dans sa publication Facebook, assurant ne pas partager "du tout ce qui est écrit". "Heureux que les élèves, avec de l'esprit critique, aient repéré les limites de cet écrit".

Publié pour la première fois en 2006 aux Éditions des Béatitudes, le manuel avait déjà été au centre d'une polémique similaire en 2017 lorsqu'un élève d'un lycée de Neuilly-sur-Seine s'était plaint d'avoir reçu l'ouvrage dans le cadre de "séances de formation humaine et spirituelle" relevant de la catéchèse, avait rapporté à l'époque Libération. Sur la page internet de la maison d'édition il est indiqué que le père Jean-Benoît Casterman "a été soutenu par la Banque mondiale pour publier la première version de ce document dans le cadre de la lutte contre le sida en Afrique de l'Ouest". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Lycée Homophobie Sexisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants