1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Fin du timbre rouge : 5 questions sur la lettre rouge électronique qui le remplace
2 min de lecture

Fin du timbre rouge : 5 questions sur la lettre rouge électronique qui le remplace

INVITÉ RTL - Alors que le timbre rouge a été remplacé par la e-lettre depuis le 1er janvier, Philippe Dorge, directeur général adjoint de La Poste en charge du courrier, répond à 5 questions que l'on se pose sur ce nouveau dispositif.

Le timbre rouge a été supprimé le 1er janvier 2023 (illustration)
Le timbre rouge a été supprimé le 1er janvier 2023 (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Fin du timbre rouge : 3 questions à Philippe Dorge, directeur du service courrier à La Poste
00:07:36
Jérôme Florin & Joanna Wadel

Le timbre rouge de La Poste, pour les lettres prioritaires, n'existe plus en France depuis le 1er janvier 2023. Un service jugé trop coûteux, désormais remplacé par une e-lettre, dématérialisée. Philippe Dorge, directeur général adjoint de La Poste en charge de la branche courrier s'est exprimé sur RTL ce 2 janvier. 

En quoi ce service était-il devenu trop coûteux ? La nouvelle gamme courrier correspond à un "nouveau besoin" des clients, explique le directeur. Et de préciser qu'"aujourd'hui, il n'y a quasiment plus d'envoi urgent", qui représente "moins de 5" occurrences, "par an et par ménage". Avec une "baisse de 15 à 20%" de ces envois, les moyens de production consacrés à ce service étaient donc devenus "disproportionnés". 

Pour preuve, Philippe Dorge détaille ensuite le dispositif mis en place pour les envois urgents jusque-là : "3 avions" assuraient des allers-retours quotidiens et dépensaient "20 tonnes de kérosène chaque jour", explique-t-il. Un transport auquel s'ajoutaient "des tournées de facteurs" et "300 liaisons routières quotidiennes" pour couvrir toute la France. 

En d'autres termes, moins de lettres, mais autant de moyens déployés. L'arrêt du timbre rouge permettra donc de réaliser des économies de budget et de réduire l'empreinte carbone du groupe

Un mode de fonctionnement avec moins d'intermédiaires

À lire aussi

Mais comment fonctionne la e-lettre rouge ? "Si de Colmar vous envoyez un manuscrit ou souhaitez scanner une lettre, vous le faites sur laPoste.fr", rappelle Philippe Dorge, qui ajoute "vous pouvez aussi le faire dans un bureau de poste, sur un automate, ou demander à un facteur". 

Pas besoin de timbre, ni d'enveloppe. Le courrier sera ensuite pris en charge "sur un serveur national" et peut être imprimé "dans la journée", si l'envoi a lieu avant 20h. Les impressions auront lieu "au plus près du destinataire", souligne encore le directeur, dans les "plateformes régionales de tri-courrier", automatisées et sécurisées. Le courrier sera remis en mains propres par le facteur, dès le lendemain, avec un timbre rouge

La fin du courrier, ou le début d'une nouvelle ère ?

N'est-il pas plus simple d'envoyer un mail ? "Le courrier a un impact que n'a pas le mail", explique Philippe Dorge, qui poursuit : "quand vous voulez envoyer un message important, une lettre, recevoir un courrier […], toutes les études démontrent qu'un courrier papier a beaucoup plus d'impact qu'un mail". Et d'ajouter que le timbre vert, pour les envois courants, va lui rester au même tarif. 

La disparition du timbre rouge ne préfigure-t-elle pas la fin du courrier ? La naissance d'une nouvelle gamme courrier, "avec la nouvelle lettre turquoise, pour les envois importants, avec un suivi", va au contraire permettre de mobiliser les moyens de La Poste, et accompagner l'évolution des pratiques des particuliers, explique Philippe Dorge.  

Que faire de ses anciens timbres rouges ? "Ils sont parfaitement utilisables", précise le directeur, pour "affranchir vos lettres", mais plus en "prioritaire"

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.