2 min de lecture Coronavirus

Fête de la Musique : à quoi va-t-elle ressembler avec les règles sanitaires ?

La Fête de la Musique a été maintenue malgré l'état d'urgence sanitaire. Ce qui rend l'organisation de spectacles soumise à des règles spécifiques.

La Fête de la musique en 2009 à Lyon (illustration)
La Fête de la musique en 2009 à Lyon (illustration) Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

Ce ne sera pas une Fête de la Musique comme les autres dimanche 21 juin, entre gestes barrières toujours de rigueur, concerts en ligne ou retour du public, comme à Bercy, où France 2 organise un événement ce soir, avec seulement 2.000 spectateurs, afin de respecter les règles sanitaires.

Pour le reste, le ministère de la Culture a donné la partition pour l'organisation des différentes manifestations. "Des concerts pourront se dérouler dans des lieux autorisés à accueillir du public dans le respect des règles sanitaires sous la responsabilité du dirigeant du lieu et en plein air sous la responsabilité d'un organisateur avec respect des distanciations physiques (sans) créer d'attroupement à proximité".

L'équilibre sera parfois difficile à trouver, car les rassemblements de plus de 10 personnes sur le domaine public ne sont toujours pas autorisés. Les concerts spontanés sont quant à eux interdits. "Néanmoins, les manifestations sur la voie publique peuvent faire l'objet d'un régime dérogatoire", indique le ministère avec une "autorisation préalable du préfet de département, en lien avec le maire".

La responsabilité sur les organisateurs des évènements

Les autorités marchent sur des œufs avec la Fête de la musique, dont le maintien a été annoncé très tôt, dès le 15 mai. Une certaine latitude est laissée au organisateurs, auxquels on délègue la responsabilité de faire respecter les règles sanitaires notamment dans les bars et restaurants : "L'organisation de concerts relève de la responsabilité de l'exploitant du lieu : ils sont déconseillés dès lors qu'ils sont susceptibles de générer des rassemblements non maîtrisés sur la voie publique".

À lire aussi
Des personnes âgées dans un Ehpad, en France (illustration) Ehpad
Covid-19 : huit résidents d’un Ehpad près de Toulouse sont décédés en septembre

Les initiatives sont cependant légion. Pour rendre hommage au milieu hospitalier, des concerts réservés aux patients, personnels soignants et à leurs familles seront organisés dans des hôpitaux de plusieurs régions avec des artistes tels que Tim Dup, Cyril Mokaïesh ou encore Angélique Kidjo.

Le projet le plus fou revient sans doute à Jean-Michel Jarre, toujours pionnier. La figure internationale de la scène électronique va jouer en direct dimanche soir "en avatar, comme dans Matrix", dans un univers virtuel où il pourra être rejoint "par les avatars des spectateurs" détenteurs de casques de réalité virtuelle, comme il l'a présenté à l'AFP.

On ne peut pas "faire la fête comme avant"

Sur RTL, Franck Riester avait esquissé le 15 mai dernier les contours de l'organisation de l'évènement. Le ministre de la Culture voulait"quelque chose qui ait de la gueule" avec des événements "y compris dehors, à l’extérieur" à condition qu'il n'y ait pas "de regroupements ou de brassage de populations trop important". 

Ce vendredi 19 juin, invité de RTL, Franck Riester a appelé à "célébrer les artistes qui ont été exceptionnels pendant le confinement", tout en précisant qu'"on ne peut pas faire la fête comme avant". Il y aura "des animations musicales à condition qu’il n’y ait pas d’attroupements sur la voie publique". Il convient que ce "n'est pas idéal", mais rappelle qu'on va aussi célébrer la musique sur le numérique cette année.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Spectacles Fête de la musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants