1 min de lecture Saint-Nazaire

Éoliennes flottantes : pourquoi avons-nous du mal à les ancrer en mer ?

Au large de Saint-Nazaire, la France construit des éoliennes flottantes que les chercheurs ont du mal à fixer au fond de la mer. Ils ont enfin trouvé la solution.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Éoliennes flottantes : pourquoi avons-nous du mal à les ancrer en mer ? Crédit Image : Creative Commons | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Cassandre Jeannin

Dans le cadre de la transition énergétique, la France installe actuellement des éoliennes flottantes au large de Saint-Nazaire. La difficulté c'est que le fond de la mer n'étant pas solide, on ne parvenait pas à ancrer les structures. Des chercheurs bretons ont trouvé la solution au problème. 

Les éoliennes flottantes reposent sur un énorme flotteur, sur lequel est posé un mât, accroché à 100 mètres de profondeur avec un câble. Sans cette fixation, la structure entière s'en va au grès des flots. Ce câble doit être suffisamment souple pour suivre le mouvement des vagues. Le métal est trop rigide et les cordages en nylon qui étaient utilisés cédaient au bout de deux ans à cause du sel. 

Des chercheurs français de l'Ifremer, l'Institut de recherche sur la mer, ont d'abord travaillé sur des nouveaux cordages à base de bioplastique de maïs mais ils n'ont pas tenu. Ils sont donc revenus au plastique en pétrole mais tressé de telle façon qu'il peut résister 20 ans.

Il existe près de 5.000 éolienne en mer au Danemark ou en Grande-Bretagne mais en France aucune ne fonctionne pour le moment. Le gouvernement veut produire au large des côtes de quoi éclairer 4 millions de foyers dans 10 ans. Le problème des cordages enfin résolu, la France va pouvoir rattraper son retard. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Saint-Nazaire Éolienne Transition énergétique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants