1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Environnement : qu'est-ce que la "science participative", qui permet d'aider les scientifiques ?
2 min de lecture

Environnement : qu'est-ce que la "science participative", qui permet d'aider les scientifiques ?

Ce week-end, vous êtes invités à compter les oiseaux dans votre jardin ou depuis votre balcon. Ça aide les chercheurs à savoir comment vont les espèces.

Oiseaux (image d'illustration).
Oiseaux (image d'illustration).
Crédit : Gabriel BOUYS / AFP
Environnement : qu'est-ce que la "science participative", qui permet d'aider les scientifiques ?
00:02:36
Environnement : qu'est-ce que la "science participative", qui permet d'aider les scientifiques ?
00:02:36
Virginie Garin - édité par William Vuillez

Les scientifiques ont besoin de votre aide pour observer la nature. Ce week-end par exemple, vous êtes invités à compter les oiseaux dans votre jardin ou depuis votre balcon. C'est la ligue de protection des oiseaux qui organise avec le Muséum d'histoire naturelle cette opération. On appelle ça la "science participative" et on peut aider les chercheurs de plein d'autres manières. Mais déjà, comment faire pour compter les oiseaux ? 
 
Que vous soyez en ville ou à la campagne, pas besoin d'être un expert, vous allez y consacrer une heure. Vous trouvez un lieu d’observation : un jardin ou un balcon, un parc public. Et pendant une heure vous allez compter et noter tous les oiseaux que vous verrez et puis vous allez transmettre les données sur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins.

Sur le site justement, vous avez des fiches avec les 24 espèces d'oiseaux les plus communes en France. Et puis il y a une application, Birdlab, avec des photos, des jeux pour vous entraîner à reconnaitre les chants des oiseaux. 

Qu'en font les scientifiques ?

L'an dernier, plus de 500.000 oiseaux ont été répertoriés. Ça aide les chercheurs à savoir comment vont les espèces. Car il y a de très mauvaise nouvelles : 30% des populations en moyenne d'oiseaux ont disparu en 30 ans, 80% des hirondelles. Et puis on observe des espèces qui vont mieux. Il y a un afflux de Pinsons du Nord cette année. Des espèces vont mieux grâce à des plans de conservation, réintroduction, de lutte contre le braconnage...

Pour aider les scientifiques, on peut observer beaucoup d'autres choses. Il existe l'observatoire de papillons, celui des plantes sauvages, vous décrivez ce que vous voyez sur les trottoirs, au pied des platanes en ville sur ce site. Vous pouvez compter les bigorneaux sur BioLit, biodiversité du littoral et même les fossiles ou les traces de dinosaures. Beaucoup de sites ont été découverts par des amateurs.

À lire aussi

Vous pouvez même observer les météorites. Le programme de science participative est à retrouver sur le site du Museum de Histoire Naturelle : https://www.mnhn.fr/fr/participer-a-la-science.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/