5 min de lecture Manifestations

"Gilets jaunes" : faible mobilisation pour l'acte 23, émaillé de violences

MINUTE PAR MINUTE - Les "gilets jaunes" étaient de retour ce samedi dans les rues de France pour un nouvel "ultimatum" lancé à Emmanuel Macron. À Paris, des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre.

"Gilets jaunes" : forces de l'ordre et manifestants se sont affrontés aux abords de la place de la République samedi 20 avril à Paris
"Gilets jaunes" : forces de l'ordre et manifestants se sont affrontés aux abords de la place de la République samedi 20 avril à Paris Crédit : Zakaria ABDELKAFI / AFP
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et Eléanor Douet

Les "gilets jaunes" ont manifesté à travers la France pour le 23e week-end consécutif ce samedi 20 avril. Les manifestants se sont principalement donné rendez-vous à Paris, pour ce qu'ils présentent comme un nouvel "ultimatum", alors qu'Emmanuel Macron dévoilera jeudi prochain ses réformes tirées du grand débat, dont l'annonce avait été différée en raison de l'incendie de Notre-Dame.

Comme lors des récentes semaines, les autorités avaient également interdit aux manifestations des lieux emblématiques de plusieurs villes : les Champs-Élysées, l'hyper-centre lyonnais ou la place du Capitole à Toulouse et ce par crainte des débordements qui avaient notamment émaillé le premier "ultimatum" le 16 mars.

De premières échauffourées ont éclaté samedi en début d'après-midi à Paris, où la manifestation avait démarré dans le calme. La police a chargé à plusieurs reprises les manifestants, utilisant des grenades de désencerclement et des lacrymos le long du boulevard Richard Lenoir entre Bastille et République. 

Suivez en direct la mobilisation des "gilets jaunes"

19h39 - La place de la République ré-ouverte à la circulation

19h00 -  27.900 manifestants en France, dont 9.000 à Paris, selon le ministère de l'Intérieur. Il s'agit de la deuxième plus faible mobilisation depuis le début du mouvement.

18h00 - "Macron se fiche de nous. Je descendrais jusqu'à ce que cela change", confie une manifestante à notre reporter près de la place de la République à Paris, où le calme revient peu à peu.

17h40 - À Montpellier, nos confrères de Midi Libre ont relevé la présence de casseurs à proximité du Musée Fabre et font état de heurts près de la préfecture, où l'usage de canons à eau a été nécessaire pour disperser la foule.

17h27 - À Toulon, ils étaient environ 300 à manifester dans le centre-ville, rapporte Var matin.

17h07 - Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, qui a été reçu par Emmanuel Macron à la mi-journée, n'a prévu aucune prise de parole.

16h26 - À Toulouse, "des milliers de personnes" étaient mobilisées en début d'après-midi près de la place Jean Jaurès, selon Sud Ouest.

16h15 - Un canon à eau est utilisé place de la République pour disperser les manifestants. Un engin surnommé "le schtroumpf" par les forces de l'ordre, en raison du marqueur chimique bleu qu'il diffuse. Si l'emploi de ce dernier a pu être constaté par notre reporter sur place, les autorités ne confirment pas cette information à l'heure où nous écrivons ces lignes.

16h00 - Le ministère de l'Intérieur a annoncé les chiffres de la mobilisation de ce 23e acte des "gilets jaunes" : ils sont 9.600 manifestants en France dont 6.700 rien qu'à Paris. Depuis plusieurs jours, la capitale était annoncée comme un point chaud de ce samedi de contestation. C'est une légère hausse par rapport à la semaine dernière, où à la même heure ils étaient 7.500 dans tout le pays.

15h40 - Le magasin Habitat, voisin de Go Sport, a également été pris pour cible par les casseurs, comme le montre la vidéo de nos confrères de Yahoo News ci-dessous.

À lire aussi
Matteo Salvini, leader de la Ligue, parti d'extrême-droite italien et ministre de l'Intérieur manifestations
Les infos de 18h - Italie : À Rome, Salvini repart à l'assaut du pouvoir

15h20 - Des casseurs se sont introduits dans le magasin Go Sport, place de la République. Ils ont été rapidement dispersés et des policiers en civil ont procédé à des interpellations. La préfecture de police appelle à éviter le secteur.

15h10 - Le total des interpellations est désormais de 137. Les forces de l'ordre ont également procédé à 14.044 contrôles préventifs.

15h05 - Selon notre reporter surplace, les manifestants sont désormais éparpillés aux alentours de la place de la République à Paris. Aucun "black bloc" n'a été constaté. La préfecture de police indique que les débordements sont maîtrisés.

14h41 - Des premiers départs de feu ont été recensés dans l'Est de la capitale, entre République et Goncourt, où les forces de l'ordre ont commencé à faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

14h25 - À la mi-journée, la police avait procédé à Paris à 126 interpellations, indique la préfecture.

13h42 - La situation se tend à Paris. Une première charge a été menée par les forces de l'ordre au niveau du Boulevard Richard Lenoir, témoigne notre reporter sur place. Des interpellations sont en cours au niveau de la place de la République.

13h35 - Selon la préfecture de police, les forces de l'ordre ont procédé à 11.062 contrôles préventifs. Un chiffre en très forte hausse par rapport aux semaines précédentes.

13h25 - Les manifestants parisiens se dirigent dans le calme vers la place de la Bastille.

12h46 - Le cortège des "gilets jaunes" s'est élancé de Bercy, encadré par un important dispositif policier. Notre reporter sur place fait le point sur la situation.

>
"Gilets jaunes" : le cortège s'élance de Bercy Crédit Image : PASCAL GUYOT / AFP | Crédit Média : Sina Mir / RTL | Durée : | Date :

12h20 - Entre 1.000 et 2.000 manifestants sont présents dans le quartier de Bercy, à Paris.

11h51 - L'Élysée annonce que Christophe Castaner le ministre de l'Intérieur sera reçu par Emmanuel Macron à midi.

11h14 - 70 personnes ont été interpellées dans la capitale par les forces de l'ordre ce matin, selon les premiers chiffres de la préfecture de police.

10h51 - Une manifestation, non déclarée, s'organise gare du Nord (Xe arrondissement de Paris), comme on peut le voir dans plusieurs vidéos postées sur les réseaux sociaux. Les forces de l'ordre encadrent les manifestants.

10h37 - Alors que les Champs-Élysées, sous haute-surveillance, sont pour le moment désertes, des manifestants sont rassemblés devant l'AccordHotels Arena, dans le XIIe arrondissement de Paris.

10h32 - Ce samedi, les forces de l'ordre redoutent particulièrement la présence des "ultra-jaunes". RTL vous explique qui sont ces "gilets jaunes", qui ne sont plus de simples manifestants.

10h16 - Attention si vous avez prévu de vous déplacer ce samedi dans Paris. La circulation des métros, RER et bus sera fortement perturbé.

10h - Ce samedi, plus de 60.000 policiers et gendarmes sont mobilisés dans tout le pays. Les "casseurs se sont à nouveau donné rendez-vous demain, dans certaines villes de France, à Toulouse, à Montpellier, à Bordeaux et en particulier à Paris", avait affirmé hier le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

9h58 - Bonjour à tous et bienvenue dans ce live consacré à ce nouveau samedi de mobilisation des gilets jaunes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Société Gilets jaunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants