2 min de lecture Élections régionales

Élections régionales 2015 : l'abstention fait peur

REPLAY - Ue grande partie de la presse quotidienne appelle ses lecteurs à voter au premier tour des régionales dimanche.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Élections régionales 2015 : l'abstention fait peur Crédit Image : AFP | Crédit Média : Marie Guerrier | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie Guerrier
Marie Guerrier Journaliste RTL

À deux jours du premier tour des élections régionales, la presse appelle à voter ce vendredi 4 décembre. "Votez, c'est urgent" titre Le Parisien, qui liste les cinq raisons d'aller voter. Parce que les super-régions sont plus puissantes. Parce qu'après les attentats, il faut un sursaut citoyen. Parce que les élus peuvent agir contre le chômage. Parce que ce vote régional a des conséquences nationales. Parce que c'est l'heure de vérité pour le FN. 

La Croix a choisi un dessin de Deligne pour illustrer les bonnes raisons d'aller voter : sur un banc, dans un parc, un jeune homme est interpellé par la statue d'un révolutionnaire qui demande "Rassurez-nous, vous allez voter dimanche?". "On ne voudrait pas avoir fait tout ça pour rien" déclare le monument en pierre un peu plus loin. "Voter c'est un droit, mais c'est surtout un devoir" assure un homme de 42 ans, engagé dans une association qui prône le vivre ensemble à Lunel. Cette petite ville de l'Hérault est connue pour avoir vu partir plusieurs de ses jeunes pour la Syrie. 

Après avoir pris position contre le FN cette semaine, La Voix du Nord laisse ce vendredi la parole aux jeunes électeurs : pourquoi ils vont voter, ou pas ? Sur neuf Nordistes de 19 à 33 ans, quatre ont prévu de ne pas voter, trois vont choisir Marine Le Pen pour sortir de l'euro et fermer les frontières. Un autre va voter socialiste, un autre Les Républicains. L'un d'entre eux était tenté par le vote blanc, puis les attentats et la montée du FN sont passés par là. Il votera utile, pour le gouvernement, à gauche, même s'il n'est pas d'accord sur tout. 

Daesh, un relent nazi ?

À lire ce vendredi dans Le Parisien, "Les couveuses de Daesh". L'organisation jihadiste prépare la génération d'après et planifie méthodiquement les naissances selon le renseignement français assure le quotidien. Comme sous le IIIe Reich, les cadres du groupe État islamique ont une politique de reproduction. À une différence près : aux Nazis qui cherchaient la pureté ethnique, Daesh recherche la pureté spirituelle.

Pourquoi tant de "haine" s'interroge Bernard Tapie

À lire aussi
Alain Duhamel corse
Alain Duhamel : "La spécificité corse est une réalité et la violence corse est une calamité"

Après la décision de la cour d'appel de Paris qui le condamne à rembourser 404 millions perçus en 2008 dans le cadre de l'arbitrage avec le Crédit Lyonnais sur la revente d'Adidas, Bernard Tapie se confie dans Le Monde. Il se dit "ruiné. "Tout va y passer" déplore-t-il. "Je suis K.-O." avant d'affirmer que son "état d'abattement ne va pas durer longtemps". 

Séthi, l'ambassadeur du Téléthon

Séthi, petit garçon de 5 ans aux boucles blondes, est l'ambassadeur du Téléthon cette année. Paris-Match dresse un portrait du garçonnet, atteint du syndrome de Wiskott-Aldrich, il vit désormais une vie grâce au Téléthon. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Politique Téléthon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants