1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. ÉDITO - SNCF : "La grève a été évitée mais à quel prix ?", demande François Lenglet
2 min de lecture

ÉDITO - SNCF : "La grève a été évitée mais à quel prix ?", demande François Lenglet

Alors que les vacances de Noël débutent ce vendredi 17 décembre, la SNCF ne fera finalement pas grève. Qu'ont obtenu les syndicats ?

Des agents de la SNCF et un TGV à Paris Gare de Lyon.
Des agents de la SNCF et un TGV à Paris Gare de Lyon.
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Fin de la Grève à la SNCF, oui, mais à quel prix?
05:11
Fin de la Grève à la SNCF, oui, mais à quel prix?
05:11
François Lenglet

La grève à la SNCF est donc évitée de justesse, mais à quel prix... Si le trafic devrait être normal à partir de samedi 18 décembre, il sera quand même fortement perturbé ce vendredi 17 décembre, sur l’axe Paris Sud-Est. Cela car il y a une certaine inertie pour remettre en route une machinerie aussi complexe. Le programme de travail et de circulation des trains est fait 48 heures à l’avance, celui d’aujourd’hui porte donc les traces de la grève qui était prévue il y a deux jours. 
 
Ce sont finalement les syndicats CGT et Sud rail, qui ont obtenu 600 euros de primes pour les conducteurs, et 300 euros pour les contrôleurs, au terme d’une négociation invraisemblable où ils ont fait monter les enchères à plusieurs reprises, pour finalement accepter une proposition de la direction qui avait été faite dès mardi 14 décembre, au soir. 

S’ils l’avaient accepté tout de suite, il n’y aurait pas eu de perturbation, puisqu’on aurait eu le temps de reprogrammer des départs normaux pour vendredi. À ce jour, ces primes seront versées seulement au personnel de l’axe Sud-Est. Pour l’entreprise, à ce coût s’ajoute celui de l’indemnisation des quelque 50.000 voyageurs qui resteront à quai, remboursés du double de leur billet, encore quelques millions d’euros. 

Les syndicats se plaignaient de la politique d’augmentation, qu’ils jugent insuffisante. Les négociations viennent de se terminer, elles prévoient 2,7% d’augmentation en moyenne, plus 600 euros de prime pouvoir d’achat pour les salaires inférieurs à un smic et demi, plus une prime de 600 euros encore pour le personnel de la SNCF voyageurs, avec une réévaluation de l’échelle des statuts professionnels. On pourrait concevoir sort plus ingrat.

Quelle est la situation financière de la SNCF ?

Selon les dires de son patron, Jean-Pierre Farandou, la SNCF devrait perdre entre 1,5 et deux milliards d’euros cette année. Après trois milliards l’année dernière, et près d’un milliard en 2019. En 2020, c’est bien sûr la crise Covid qui avait amputé le chiffre d’affaires. Mais en 2018 et 2019, c’étaient les grèves, pour un coût de 770 millions d’euros en 2019, et 614 millions en 2019. En fait, c’est simple, à la SNCF, quand il n’y a pas Covid, il y a grève. 
 
L'État avait pourtant aidé financièrement l'entreprise. Près de cinq milliards au titre du plan de relance l’année dernière, et 25 milliards de dette repris par l’état. En contrepartie d’une réforme qui a finalement été adoptée. Mais entretemps la dette s’est reconstituée de près de 3 milliards, à cause des pertes 2020, et ce sera la même chose avec les 2 milliards de cette année. 

À lire aussi

Il faut ajouter l’état s’est engagé à reprendre, indépendamment de l’aggravation des comptes, dix milliards de dette supplémentaires dans quelques semaines. Pour résumer, c’est la foire aux milliards.

Ce que vise Jean-Pierre Farandou, c'est l’équilibre en 2022, sauf nouvelle catastrophe sanitaire. Ca n’est pas fait. Mais il faut dire que cet homme fait face à de puissants vents contraires : des syndicats obtus et destructeurs, une conjoncture qui reste soumise à l’aléa sanitaire, et l’impossibilité d’ajuster les effectifs en temps de crise à cause du statut des personnels. La présidence de la SNCF est sans doute le job le plus difficile de la République.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/