2 min de lecture Djihadistes

Djihad : "Les mosquées ne sont pas des lieux de recrutement", assure Hakim El Karoui

INVITÉ RTL - Le chercheur et essayiste explique que la propagande djihadiste s'exerce surtout sur les réseaux sociaux.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Djihad : "Les mosquées ne sont pas des lieux de recrutement", assure Hakim El Karoui Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier édité par Jérémy Billault

Coup de théâtre dans l'affaire de la construction de la mosquée de Strasbourg, l'association Millî Görüş, présentée comme proche de l'État turc, renonce à demander
une subvention à la mairie. 

Cette subvention de 2,5 millions d'euros, accordée par la mairie, avait fait polémique. L’essayiste et chercheur à l’Institut Montaigne Hakim El Karoui explique sur RTL : "La mairie, suite à l'intervention de l'État avait mis comme condition que le conseil régional et départemental suivent, Millî Görüş a compris qu'il n'aurait jamais argent et préfère se retirer. C'est conforme à une forme de fierté, une volonté de puissance qui est en jeu. C'est de la volonté de puissance."

La proximité de Millî Görüş avec l'État turc est-elle avérée ? Originaire d'un mouvement turc islamiste d'opposition dans la Turquie laïque, "il y a eu un rapprochement" ces dernières années avec Erdogan. "Pour autant, ce n'est pas une organisation qui dépend de l'État turc, comme il y en a d'autres en France", explique l'essayiste.

Millî Görüş ne veut pas prendre le pouvoir en France

Hakim El Karoui, essayiste et chercheur à l’Institut Montaigne, sur RTL
Partager la citation

Marlène Schiappa déclarait récemment que Millî Görüş voulait promouvoir l'islam politique. "C'est compliqué à prouver. Millî Görüş ne veut pas prendre le pouvoir en France, la dimension politique de leur islam, c'est que la société soit adaptée à leur vision très conservatrice. Ils ne sont pas du tout dans la violence ou la confrontation politique avec l'État."

À lire aussi
handicap
Paris : pourquoi des automobilistes handicapés ont reçu des PV de stationnement

Sur la Charte des principes pour l’islam de France, que le mouvement a refusé de signer, Hakim El Karoui estime qu'il "n'est pas impossible qu'il revienne" sur cette décision et finisse par la signer.

L'idée selon laquelle les mosquées sont des terrains de propagande de la cause djihadiste se répand en France, notamment chez certains détracteurs de ce projet de mosquée. "Ce n'est vraiment pas le cas, affirme le chercheur. Je viens de faire une grande étude, sur 700 djihadistes, il n'y en a pas un d'origine turque.  Les mosquées ne sont pas les lieux du recrutement djihadiste. Il se fait au pied des barres d'immeubles et sur les réseaux sociaux".

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Djihadistes Mosquée Strasbourg
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants