1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. DIAPORAMA - États-Unis : les femmes et la diversité au cœur du nouveau Congrès
2 min de lecture

DIAPORAMA - États-Unis : les femmes et la diversité au cœur du nouveau Congrès

L'investiture du nouveau Congrès américain a révélé le visage profondément renouvelé d'un hémicycle qui compte désormais un nombre record de femmes et d'élus issus de minorités.

Nancy Pelosi, après son élection à la tête de la Chambre des représentants des États-Unis
Nancy Pelosi, après son élection à la tête de la Chambre des représentants des États-Unis
Crédit : Brendan Smialowski / AFP
Nancy Pelosi, après son élection à la tête de la Chambre des représentants des États-Unis
Nancy Pelosi et Abigail Spanberger entourée de ses proches
Alexandria Ocasio-Cortez était habillée en blanc en hommage aux Suffragettes
Abigail Spanberger avec ses enfants
 Ilhan Omar portant le bébé d'au autre élu, Eric Swalwell
Nancy Pelosi aux côtés de Rashida Tlaib  et de ses invités
"Si, on peut"
Deb Haaland entourée de ses proches en tenue traditionnelle
"Le premier jour d'une nouvelle ère"
Nancy Pelosi, après son élection à la tête de la Chambre des représentants des États-Unis Crédits : Brendan Smialowski / AFP
Nancy Pelosi et Abigail Spanberger entourée de ses proches Crédits : Brendan Smialowski / AFP
Alexandria Ocasio-Cortez était habillée en blanc en hommage aux Suffragettes Crédits : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Abigail Spanberger avec ses enfants Crédits : BRENDAN SMIALOWSKI / AFP
Ilhan Omar portant le bébé d'au autre élu, Eric Swalwell Crédits : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Nancy Pelosi aux côtés de Rashida Tlaib et de ses invités Crédits : CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
"Si, on peut" Crédits : Capture d'écran Twitter/AOC
Deb Haaland entourée de ses proches en tenue traditionnelle Crédits : Capture d'écran Twitter/indianz
"Le premier jour d'une nouvelle ère" Crédits : Capture d'écran Twitter/RepBarbaraLee
1/1
Arièle Bonte & AFP

Rythmée par les pleurs du bébé qu'un élu berçait, debout, et les rires des familles, l'investiture du nouveau Congrès américain a révélé jeudi 3 janvier le visage profondément renouvelé d'un hémicycle qui compte désormais un nombre record de femmes et d'élus issus de minorités.

Près d'un quart des sièges du Congrès sont en effet désormais occupés par des femmes, dont plus de 100, sur 435 élus, ont prêté serment face à la nouvelle présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

Parmi elles, la progressiste et benjamine de la Chambre, Alexandria Ocasio-Cortez, avait choisi un tailleur pantalon blanc, en hommage aux suffragettes qui se sont battues pour le droit de vote des femmes.

C'est un jour nouveau pour l'Amérique

Ilhan Omar, élue la Chambre des représentants des États-Unis

Très émues, les deux premières Amérindiennes élues au Congrès, Deb Haaland et Sharice Davids, se sont serrées dans les bras. Ce ne sont pas les seules pionnières de ce nouveau Congrès américain. Rashida Tlaib et Ilhan Omar sont également les deux premières élues musulmanes du pays.

À lire aussi

"C'est un jour nouveau pour l'Amérique", a écrit Ilhan Omar sur Twitter. L'élue s'est réjouie des autres records enregistrés dans ce nouveau Congrès, avec les plus grands groupes d'élus noirs et hispaniques de l'Histoire américaine. 

La veille de la cérémonie, plusieurs élues ont partagé un portrait de "famille" de ces femmes entrées dans l'histoire. "Si, on peut", a légendé Alexandria Ocasio-Cortez, histoire de faire taire les mauvaises langues et les préjugés sur les femmes issues des minorités. "Ils ne sont pas prêts", a quant à elle partagé Ilhan Omar. 

Une ambiance loin d'être feutrée

L'ambiance d'ordinaire feutrée des couloirs du Capitole résonnait, autour de la Chambre, des voix des familles, enfants et élus qui se félicitaient après la cérémonie. D'après le Centre d'études sur les Américaines et la politique, plus d'un cinquième des nouvelles élues du Congrès ont des enfants en bas âge ou à l'école.

Elle-même mère de cinq enfants, première femme élue "speaker" il y a déjà plus de dix ans, Nancy Pelosi a fait monter avec elle plusieurs de ses petits-enfants et d'autres jeunes lorsqu'elle a prêté serment devant la Chambre, signant son retour historique au troisième échelon de la politique américaine.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/