1 min de lecture Coronavirus

DIAPORAMA - Coronavirus : les rues de France désertes en période de confinement

La France est confinée depuis ce mardi 17 mars. Les rues sont vides, les villes sont à l'arrêt : sauf exception, le confinement est respecté et cela se voit.

La promenade des Anglais, à Nice. Crédits : Cécile N/Auditrice RTL | Date : 18/03/2020
10 >
La promenade des Anglais, à Nice. Crédits : Cécile N/Auditrice RTL | Date : 18/03/2020
Le château de Versailles déserté le 18 mars 2020 Crédits : Ludovic MARIN / AFP | Date : 18/03/2020
Une autoroute près de Lille, le 18 mars Crédits : DENIS CHARLET / AFP | Date : 18/03/2020
La Grande Place de Lille vidée de ses touristes et habitants, le 18 mars Crédits : DENIS CHARLET / AFP | Date : 18/03/2020
Le Pont du Trocadéro (Paris) le 18 mars 2020 Crédits : DENIS CHARLET / AFP | Date : 18/03/2020
L'esplanade du Trocadéro (Paris) quasi vide le 18 mars 2020 Crédits : Ludovic MARIN / AFP | Date : 18/03/2020
Le centre de Strasbourg, le 18 mars 2020. Crédits : PATRICK HERTZOG / AFP | Date : 18/03/2020
Une rue de Paris près de la place de la Concorde le 18 mars 2020 Crédits : Philippe LOPEZ / AFP | Date : 18/03/2020
L'esplanade du Louvre (Paris) le 18 mars 2020 Crédits : Philippe LOPEZ / AFP | Date : 18/03/2020
La Rue de la République (Lyon) le 18 mars 2020 Crédits : JEFF PACHOUD / AFP | Date : 18/03/2020
1/1
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Mercredi 18 mars, jour deux de confinement pour la France. Les photos parlent d'elles-mêmes : globalement, les Français ont respecté les consignes de réduire drastiquement leurs déplacements et de restez chez eux. Dans les rues, hormis les forces de l'ordre et quelques personnes, il n'y a rien.

Selon un sondage exclusif Harris Interactive/Epoka pour RTL, 60 % des Français estiment qu'il sera facile de suivre les règles de confinement. Elles sont relativement simples : seuls les déplacements nécessaires sont tolérés et conditionnés à la possession d'une attestation sur l'honneur.

Les sanctions sont dissuasives : depuis ce mercredi 18 mars, toute infraction au confinement est punie de 135 euros d'amende. Et les forces de l'ordre ont déjà informé que les sanctions seraient systématiques : impossible de négocier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants