1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Délinquance des mineurs à Marseille : un éducateur pointe "un gros délaissement de l'État"
1 min de lecture

Délinquance des mineurs à Marseille : un éducateur pointe "un gros délaissement de l'État"

INVITÉS RTL - La députée Agir des Bouches-du-Rhône Alexandra Louis et Djamil Chami, membre de l’association sportive et culturelle de la Castellane, reviennent sur les causes du meurtre d'un adolescent de 14 ans à Marseille.

Une rue de Marseille avec une caméra de surveillance
Une rue de Marseille avec une caméra de surveillance
Crédit : Hugo Amelin
Un éducateur pointe "un gros délaissement de l'État" contre la délinquance des mineurs
11:57
L'invité de RTL du 20 août 2021
11:57
Jérôme Florin & Sarah Belien

"Il n'y a pas de conscience de l'État sur les problèmes de quartiers". À Marseille, un adolescent de 14 ans a été tué par balles alors qu'il faisait le guet dans la cité des Marronniers jeudi 19 août. La députée Agir des Bouches-du-Rhône Alexandra Louis, et Djamil Chami, membre de l’association sportive et culturelle de la Castellane, sont revenus sur le fléau, sur RTL, des adolescents qui tombent de plus en plus jeunes dans les trafics de drogue.

Pour la députée des Bouches-du-Rhône, les mineurs sont des "proies faciles" pour les dealeurs, "puisqu'on leur promet beaucoup d'argent pour un travail soit disant facile". La réalité, c'est que ces enfants sont "aspirés par ces réseaux et ont beaucoup de mal à s'en sortir", explique Alexandra Louis. Contre la délinquance des mineurs, la députée travaille sur la justice des mineurs, en faisant du "sur-mesure pour faire en sorte de sortir ces mineurs de là", assure-t-elle.

Pour Djamil Chami, qui s'occupe d'enfants entre 6 et 14 ans, tout se joue "sur la prise en charge". Ce phénomène est pour lui surtout "lié à la pauvreté et à l'échec scolaire". Là-dessus, l'éducateur marseillais dénonce surtout "un gros délaissement de la part de l'État" depuis ces dernières années. "J'ai plus ressenti un travail pour marquer le coup qu'un travail en profondeur", déclare Djamil Chami.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/