1 min de lecture Coronavirus

Déconfinement : les particules d’argent pour lutter contre le coronavirus ?

L'entreprise Serge Ferrari propose des membranes en particules d'argent à fixer sur de multiples objets (tables, poignées, chaises) pour éviter les chaînes de contamination du coronavirus.

>
Déconfinement : les particules d'argent pour lutter contre le coronavirus ? Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : Serge Pueyo | Durée : | Date :
Serge Pueyo édité par Chloé Richard-Le Bris

Il faut rester prudent mais c’est peut-être une solution pour éviter les chaînes de contamination. L’entreprise française Serge Ferrari a développé des toiles anti-coronavirus.

Une innovation que le groupe basé en Isère a commencé à commercialiser. Il s’agit en fait d’une membrane constituée de particules d'argent qui peut recouvrir du mobilier, des poignées de porte et qui a surtout d’impressionnantes propriétés anti-virales. 

L’entreprise Serge Ferrari est déjà réputée dans le monde entier pour ses toiles composites utilisées sur toutes sortes de structures. Et pour Sébastien Baril, directeur marketing du groupe, la mise au point de cette membrane anti-coronavirus est une innovation prometteuse : "Le principe repose sur les particules d’argent. Les particules d’argent ont des propriétés anti-bactériennes connues depuis des siècles et plus récemment, les scientifiques ont montré les pouvoirs virucides des particules d’argent et on est parti sur cette piste-là d’intégrer des particules d’argent dans nos produits."

Il ajoute : "On a fait des tests avec un laboratoire indépendant sur Lyon qui a montré que si le coronavirus était déposé sur ces membranes, 95% des virus étaient tués au bout de 5 minutes et 99,5% étaient tués au bout de 60 minutes." Cette membrane peut être appliquée sur de multiples supports, tables, chaises, poignées de porte, sièges dans les transports en commun, et peut déjà être produite en grande quantité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Risque sanitaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants