1 min de lecture Économie

Déconfinement : "Les brèves de comptoir encore possibles demain ?" s'interrogent les buralistes

INVITÉ RTL - Après les annonces attendues sur la réouverture des bars et restaurants, les professionnels se préparent au retour des clients et tentent d'anticiper les protocoles sanitaires à mettre en place, comme l'explique Philippe Coy, président de la Confédération des buralistes.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Déconfinement : "Les brèves de comptoir encore possibles demain ?" s'interrogent les buralistes Crédit Image : AFP/C.Bilan | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Venantia Petillault

Alors que les cafés et restaurants négocient avec Matignon les conditions de leur réouverture, beaucoup de bureaux de tabac ont aussi une partie bar et doivent eux aussi penser à réinventer leur établissement, comme l'explique Philippe Coy, président de la Confédération des buralistes. 

"Nous sommes très interrogatifs, la partie bar est un pilier essentiel de notre activité. Dans le réseau des 24.000 buralistes, 15.000 ont l'activité "bar-tabac". Nous attendons avec impatience la réouverture du petit zinc car c'est aussi l'art de vivre à la française. Nous sommes conscients des règles de sécurité à mettre en place mais il ne faut pas détruire l'essence même de ce lieu de convivialité et d'échange. Aujourd'hui le port du masque sera rendu obligatoire dans tous ces établissements, c'est une protection pour les salariés mais aussi pour les clients et il est envisagé d'installer un Plexiglas entre le serveur et le client au comptoir. Mais comment allons-nous vivre au comptoir avec la distanciation physique ? " se demande Philippe Coy.

"La partie bar est très importante car c'est un lieu où on fait la marge qui vient en complément du métier de buraliste. Je suis très interrogatif, ça fait quinze jours que j'essaye d'imaginer mon établissement après ce déconfinementComment retrouver cet art de vivre à la Française au comptoir ? Les brèves de comptoir seront-elles possibles demain ? Il faut respecter les protocoles sanitaires et nous avons à cœur de répondre au mieux à nos salariés et à nos clients", déclare le président de la Confédération des buralistes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Restauration Bar
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants