2 min de lecture Info

Dans un Ehpad de Beauvais, un wagon thérapeutique invite aux voyages

REPORTAGE - À Beauvais, les résidents de l'Ehpad du CHU peuvent voyager à bord d'un faux train et voir défiler les paysages.

Micro générique Switch 245x300 Vous êtes comme ça La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Un voyage dans le temps pour des malades d'Alzheimer Crédit Image : Photo RTL/Hortense Crepin | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Hortense Crépin édité par Maeliss Innocenti

À Beauvais, dans l'Oise, l'Ehpad du CHU de la ville propose à ses résidents d'embarquer à bord du Grand Via, un wagon un peu particulier. Cette reproduction d’une cabine de train a été créée par une entreprise de la Somme. Elle a un but thérapeutique, notamment pour les personnes souffrant d’Alzheimer.

Dans un bâtiment voisin de l’Ehpad, l’animatrice, casquette de chef de gare sur la tête, distribue de vrais titres de transport. "Un petit billet Monsieur pour aller dans le wagon ! Bon voyage. Vous pouvez vous installer confortablement !".

Les résidents entrent ensuite dans une pièce où les attend ce compartiment grandeur nature : de vrais sièges, une couverture et une grande fenêtre encadrée de rideaux. De l’autre côté de cette fausse vitre : des bateaux.

Une fois les résidents installés à leur place, c’est parti pour un voyage le long du chemin de fer de la Baie de Somme. Bernadette est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Elle regarde défiler les paysages et a déjà fait le véritable trajet en train avec sa famille. Cela réveille beaucoup de souvenirs. "On avait garé la voiture comme ça sous les arbres. La gare, les rails... Le bâtiment c'est une usine je crois !" se rappelle Bernadette.

À lire aussi
disparition
Oise : appel à témoins après la disparition d'un homme de 59 ans

Puis direction la Suisse pour un nouveau trajet à bord du Grand Via. "On a vraiment l'impression d'être dans le train et de regarder les montagnes suisses. On ne pense pas à autre chose".  

Une thérapie de voyage

Plus qu’un simple trajet dans ce faux train, cette thérapie du voyage en Ehpad a de vrais effets sur les résidents. Le concept est né en Italie il y a près de sept ans. "Chez nous, l’entreprise SIGO, basée à Amiens, a lancé il y a un an la production de wagons 100% made in France", explique Jean-Christophe Froment, le fondateur de SIGO."On a du recul au niveau médical. Les images de paysage qui défilaient leur rappellent des souvenirs. Les études montrent un apaisement, une amélioration de la communication". 

C’est aussi ce qu’a constaté Delphine Varnière, la responsable de l’animation sur le pôle gérontologie du CHU de Beauvais. C’est elle qui joue le rôle de cheffe de gare. "Cela les apaise."

Ce voyage est aussi une sorte d’échappatoire aussi pour ces résidents affectés par les mesures prises par les Ehpad pour lutter contre la propagation du coronavirus. "Cela leur permet de s'évader un petit peu, ces résidents sortent de leur Ehpad sur l'extérieur, c'est un vrai voyage. Même s'il y a une appréhension de venir au train, le fait de nous voir amène des relations plus calmes".

Ce wagon de Beauvais est le premier vendu par SIGO. L’entreprise souhaite aujourd’hui démocratiser le système et a déjà reçu une soixantaine de demandes de devis de la part d'Ehpad.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Reportage Alzheimer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants