1 min de lecture Société

Crimes sexuels sur mineurs : une psychiatre "salue" les avancées du gouvernement

INVITÉE RTL - Muriel Salmona, présidente de l'association Mémoire Traumatique et Victimologie, regrette cependant que "la spécificité des violences sexuelles incestueuses ne soit pas prise en compte".

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Crimes sexuels sur mineurs : une psychiatre "salue" les avancées du gouvernernement Crédit Image : Carol Yepes / GETTY | Crédit Média : Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Félix Roudaut

Le gouvernement s'est déclaré "favorable", mardi 9 février 2021, à ce que tout acte de pénétration sexuelle commis par un majeur sur un mineur de moins de 15 ans constitue désormais automatiquement un crime, sans qu'il soit possible d'interroger le consentement de la victime. 

"On salue cette avancée", se félicite sur RTL Muriel Salmona, psychiatre et présidente de l'association Mémoire Traumatique et Victimologie. Mais "on va voir comment ça va se mettre en place", poursuit-elle avec prudence. 

La médecin regrette toutefois que "la spécificité des violences sexuelles incestueuses ne soit pas prise en compte. Muriel Salmona estime en effet que dans ce cas précis, le seuil d'âge devrait être rehaussé à 18 ans. "Il est hors de question qu'un consentement soit valide avec un adulte de sa famille", justifie-t-elle, évoquant l'emprise du proche sur sa victime.

Le gouvernement souhaite par ailleurs faire adopter un nouveau mécanisme juridique, dit de "prescription glissante", afin de faire en sorte que toutes les victimes d'un même auteur puissent bénéficier d'un procès. "Ça va tout à fait dans le sens de ce que l'on demandait", se réjouit Muriel Salmona. Cette mesure permettrait notamment aux personnes victimes d'amnésie traumatique de pouvoir agir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Justice Enfance
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants