2 min de lecture Réseaux sociaux

Covid-19 : la pandémie a-t-elle été programmée ?

Les complotistes fulminent tous les jours sur les réseaux sociaux et assurent que la pandémie de Covid-19 a été programmée par les puissants.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Covid-19 : la pandémie a-t-elle été programmée ? Crédit Image : Lionel BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Maeliss Innocenti

Les tests de la Covid-19 ont-ils été commandés dès 2017, trois ans avant la pandémie ? Ça paraît étrange dit comme ça. Comment aurait-il été possible de se fournir en tests pour une maladie qui n’existait pas encore ? Et surtout, si la maladie n’existe pas, quel intérêt à se fournir en tests ? C’est une théorie du complot qui marche fort depuis début septembre et qui est très partagée dans de nombreux pays sur Facebook.

On y voit un tableau de la Banque mondiale indiquant des achats par pays de tests siglés "tests et instruments pour le diagnostic de la Covid-19". L’internaute qui diffuse ce tableau souligne même en rouge Covid-19. S’ensuit ce commentaire : "Ceci est la preuve ultime que tout cela fait partie d'un plan élaboré de très longue date. Réveillez-vous, wake up !" "On nous enfume", écrit un autre. Alors qu’un plus prudent se fend d’un "il faudrait qu’on nous explique, s’il vous plait".

Alors ça paraît fou mais ce tableau est vrai. Mais attention, ce n’est pas parce qu’en 2017 on commandait des produits que l’on utilise aujourd’hui pour traiter la Covid-19 qu’à l’époque on connaissait l’existence de cette maladie.

L'étiquetage des tests a juste été changé

L’AFP factuel a décrypté cette fake news. La capture d’écran est issue du World Integrated Trade Solution, une base de données conjointe de plusieurs organisations, dont la Banque Mondiale, la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) et l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Cette base permet d’accéder à différentes statistiques sur le commerce international de marchandises grâce à un étiquetage des produits suivant le "système harmonisé de désignation et de codification des marchandises".

À lire aussi
Karim Benzema, à Santiago Bernabeu , en mai 2018 réseaux sociaux
Arnaque : Karim Benzema met en garde contre de faux comptes Facebook

Le code qui nous intéresse est le "902780". Sous cette appellation on trouve des respirateurs ou des désinfectants pour les mains, des produits et des appareils particulièrement utiles dans la lutte contre la Covid-19. L’organisation a alors réétiqueté ces produits dans le contexte de la pandémie et mis à jour ses descriptions comme "kits de test Covid-19", explique la Banque Mondiale. Ces changements de dénominations se sont répercutés sur des tableurs de 2017 et 2018.

Quel intérêt à diffuser pareille théorie sur les réseaux sociaux ? Pour tenter de prouver que tout est organisé, qu’il y a un complot des institutions internationales. Si on ne sait pas si la Covid-19 a muté, les théories du complot, elles, évoluent en gardant la même base : l’épidémie a été planifiée. Pour quelle raison ? Là, les théories sont floues mais c'est planifié c'est sûr, comme il est sûr qu’une nouvelle théorie autour du coronavirus arrivera la semaine prochaine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réseaux sociaux Complot Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants