1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Couple : à 50 ans, il est amoureux d’une femme plus jeune qui "mène le jeu"
2 min de lecture

Couple : à 50 ans, il est amoureux d’une femme plus jeune qui "mène le jeu"

Depuis deux ans, Richard entretient une relation compliquée avec une femme de 22 ans sa cadette.

Couple : comment se remettre d’un chagrin d’amour ?
Couple : comment se remettre d’un chagrin d’amour ?
Crédit : Waraporn Wattanakul / EyeEm / GETTY
Richard voudrait résister à une femme plus jeune que lui
00:24:37
Caroline Dublanche

Richard a 50 ans. Il se remet d'un divorce douloureux qui l'a fait plonger dans une "dépression assez profonde" dont il est maintenant sorti. Depuis deux ans, il entretient une relation avec la fille de ses voisins, de 22 ans sa cadette. Ils se sont embrassés quelque fois sans aller plus loin, toujours dans la maison des parents de la jeune femme. Elle alterne les moments où elle séduit Richard avec d'autres où elle l'ignore complètement. Il reconnait que cette situation le rend malheureux. 

"Elle joue avec l'interdit j'ai l'impression cette jeune femme, dans la maison de ses parents. Vous êtes le voisin. Vous êtes de la même génération que ses parents. Il y a quelque chose qui, dans son scénario, peut être érotique. Mais, il est clair qu'elle ne veut pas aller plus loin. Elle le dit d'ailleurs, très ouvertement", analyse Caroline Dublanche dans Parlons-Nous.

"Mais elle doit être, si vous voulez, elle aussi, flattée du pouvoir qu'elle exerce sur vous", renchérit-elle. "Vous l'avez dit, malgré la différence d'âge, c'est elle qui mène le jeu (...)  Elle vous allume, c'est bon, on arrête le petit jeu", explique Caroline Dublanche à Richard. "Elle joue avec l'interdit, avec la transgression. Mais vous, vous n'êtes pas son jouet, vous n'êtes pas là pour lui servir de support à fantasmer", conseille-t-elle. 

Malgré la différence d'âge, c'est elle qui mène le jeu

Caroline Dublanche

"En fait, ce qu'il faudrait faire vis-à-vis d'elle, c'est afficher le détachement complet si vous vous sentez encore fragile en ce moment et en espérant qu'il n'y ait pas une soirée prévue (chez ses voisins, ndlr), et après tout, vous pouvez décliner (...) C'est vrai que c'est compliqué parce que vous êtes la maison d'en face. Mais après tout, vous pouvez dire que vous ne vous sentez pas bien", déclare la psychologue de Parlons-Nous.

À écouter aussi

Et si Richard se retrouve face à la jeune femme lors d'une soirée entre voisins, Caroline Dublanche lui conseille de "discuter avec d'autres personnes" et de "quitter la soirée plus tôt que prévu" pour éviter de se retrouver seul avec elle quand tout le monde aura quitté la fête. "Vous sortez d'une période difficile que vous avez réussi à surmonter. Vous n'êtes pas sur la même longueur d'onde avec elle et donc protégez-vous vraiment Qu'elle aille fourbir ailleurs", conclut Caroline Dublanche.

Pour contacter l'équipe de "Parlons-Nous" :

Si vous souhaitez vous aussi vous confier à Caroline Dublanche :

- appelez-nous au 09.69.39.10.11 (numéro non-surtaxé) 
- envoyez-nous votre numéro de téléphone par SMS au 64900 code RTL ( 35cts/sms )
- écrivez-nous par mail sur parlonsnous@rtl.fr
- rejoignez-nous sur notre page Facebook

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire