1 min de lecture Handicap

Côtes-d’Armor : son allocation adulte handicapée passe de 358 euros à 11 centimes

VU DANS LA PRESSE - L'allocation aux adultes handicapés (AAH) de Françoise Mercier a diminué énormément à cause du revenu de son compagnon.

Illustration d'une personne handicapée.
Illustration d'une personne handicapée. Crédit : JOEL SAGET / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

C'est une situation incompréhensible et injuste que dénonce Françoise Mercier. Dans les colonnes de Ouest France, elle raconte comment son allocation aux adultes handicapés (AAH) est passée de 358 euros à 11 centimes d'euros en janvier dernier.

Malentendante et handicapée moteur, Françoise Mercier travaille quatre jours par semaine à l'Adapéi, une structure adaptée. Elle touche environ 600 euros par mois. Divorcée, elle vit avec son compagnon depuis quelques années. Le 27 janvier dernier, c'est un choc lorsqu'elle reçoit son allocation aux adultes handicapés, passée de 358 euros à 11 centimes. "Les revenus de mon compagnon sont pris dans le calcul de mon AAH, ce qui est injuste", explique-t-elle. Ouest France précise que si le plafond annuel d'un couple dépasse 19.607 euros, soit 1.666 euros mensuels pour deux, l'AHH n'est plus versée au conjoint ou la conjointe handicapée.

Françoise Mercier poursuit dans son entretien pour Ouest France : "Jusqu’à présent, je prenais à ma charge la facture d’eau et la moitié du loyer, là je ne vais pas pouvoir, c’est lui qui va payer ma part. Heureusement qu’il m’aime, je ne pense pas que ça l’amène à me quitter, mais c’est quand même triste de payer le prix de l’amour".

Françoise Mercier relaie aussi la pétition en ligne qui réclame la désolidarisation des revenus du conjoint pour le paiement de l’Allocation aux adultes handicapés. Elle a été signée par 107.241 personnes depuis sa mise en ligne, le 10 septembre 2020. "On demande à tout le monde de signer ! J’espère que ça va faire bouger les choses", conclut-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Handicap Argent Social
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants