2 min de lecture Médecine

Qu'est-ce que la prosopagnosie ? Michel Cymes vous éclaire

Plusieurs personnes sont atteintes le prosopagnosie, et n'arrivent pas à reconnaître les visages des gens, y compris les figures familières.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
La prosopagnosie, ou quand on n'arrive pas à reconnaître les visages des personnes Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Ryad Ouslimani

Il est arrivé à tout le monde de reconnaître une personne sans pouvoir mettre un prénom sur son visage, ou de ne pas se rappeler dans quelles circonstances on a rencontré cette personne. Des moments parfois gênants que vivent les personnes touchées par la prosopagnosie, qui peuvent ne pas reconnaître des gens qui leur sont familiers. Et ça leur arrive tout le temps. 

Pour se remémorer leur interlocuteur, elles ont recours à des subterfuges : allure, voix, odeur, contexte. Et la période actuelle, qui oblige le port du masque, pourrait gêner encore plus les personnes atteintes par ce problème. Nous avons tous des difficultés à reconnaître en ce moment des personnes qui vous saluent dans la rue, alors imaginez ce que vit un prosopagnosique qui n'a plus que la moitié d'un visage à disposition. 

J'ai passé un coup de fil à l'un des plus célèbres prosopagnosiques, Thierry Lhermitte, pour mener une enquête qui n'a rien de scientifique, puisqu'il n'y a qu'un seul sujet. Je lui ai demandé comment il vivait la période actuelle avec toutes les personnes masquées. Et dans un grand éclat de rire qui sans doute dure encore, il m'a expliqué qu'il n'essayait même plus de reconnaître les gens. 

Pas vraiment de traitement ou de test

Finalement, ça lui demande moins d'efforts qu'avant. Et quand une personne lui dit : "Tiens, c'est moi". Il peut facilement répondre : "Je ne t'avais pas reconnu avec ton masque". Philippe Vandel et Brad Pitt sont d'ailleurs aussi prosopagnosiques.

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus en France : 300 morts à l'hôpital, hausse des cas en réanimation

Concernant l'origine de ce problème, il y a la prosopagnosie acquise, qui survient à la suite d'un accident vasculaire cérébral (AVC) ou d'un traumatisme, qui a touché une région précise du cerveau. Et puis il y a la prosopagnosie innée. C'est probablement un défaut du développement du processus de reconnaissance des visages. Il y en a même qui parlent d'un facteur génétique. Il n'y a pas vraiment de traitement pour ce genre de handicap. 

Alors si vous vous reconnaissez dans ces symptômes, il faut savoir que certaines personnes ne sont simplement pas très physionomistes, sans tomber dans la prosopagnosie. De toute façon il n'y a pas vraiment de tests pour le savoir, mis à part un qui consiste à montrer des visages de personnalités au patient. Dans les cas les plus graves, certains sont incapables de reconnaître leur propre visage

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médecine Handicap Maladie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants