1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : va-t-on vers un troisième confinement ?

ÉCLAIRAGE - Les chiffres de l'épidémie inquiètent les autorités. À tel point que certains évoquent déjà l'hypothèse d'un 3ème confinement.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Coronavirus : va-t-on vers un troisième confinement ? Crédit Image : CHRISTIAN HARTMANN / POOL / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
William Galibert édité par Coline Daclin

Les chiffres de l'épidémie inquiètent les autorités, qui redoutent un scénario à l'américaine : une hausse des contaminations après les fêtes. Certains évoquent déjà l'hypothèse d'un 3ème confinement.

Et ce n'est pas n'importe qui. Quand ça vient du ministre de la Santé lui-même, on sent bien qu'il faut sérieusement s'y préparer. Olivier Véran est prêt, dit-il, à prendre "les mesures nécessaires" si la situation devait s'aggraver, preuve que le cycle infernal n'est peut-être pas terminé. 

Les chiffres ne sont pas bons, et on voit mal comment ils pourraient s'améliorer avec le réveillon qui s'annonce. Des élus du Grand Est réclament déjà des reconfinements locaux. Un nouveau Conseil de défense sanitaire est d'ailleurs dans les tuyaux : il pourrait avoir lieu demain, en visio-conférence pour Emmanuel Macron, encore à Brégançon. En milieu de semaine il devrait rentrer à Paris pour préparer ses vœux aux Français. 

Le président avait tracé quelques perspectives heureuses, mais l'horizon immédiat reste bouché. Normalement, le gouvernement devait réexaminer le 7 janvier la situation des théâtres et des cinémas toujours fermés. On a compris qu'il pouvait encore se passer beaucoup de choses d'ici là. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Confinement Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants