1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : une campagne anti-vaccins s'affiche dans les rues de Toulouse
1 min de lecture

Coronavirus : une campagne anti-vaccins s'affiche dans les rues de Toulouse

Des panneaux avec des messages choc contre la vaccination se multiplient dans les rues de Toulouse et des communes alentours. Les autorités dénoncent "une campagne de désinformation".

Une campagne anti-vaccins a fleuri ces derniers jours à Toulouse.
Une campagne anti-vaccins a fleuri ces derniers jours à Toulouse.
Crédit : Patrick Isson / RTL
Coronavirus : une campagne anti-vaccins s'affiche dans les rues de Toulouse
00:01:24
Patrick Isson - édité par Léa Stassinet

Au moins 9 panneaux d'une campagne anti-vaccins Covid-19 ont fleuri à Toulouse et dans ses environs ces derniers jours. C'est notamment le cas près du commissariat de la ville rose, sur un panneau situé sur le parking d'une résidence. "Nous on loue le panneau mais on n'a aucun droit de regard ou de contrôle sur le contenu de l'affichage", commente Florent Laruelle, le représentant des copropriétaires.

Sur le panneau, un message qui interpelle les Toulousains, selon lequel la vaccination contre le coronavirus provoquerait un effet secondaire grave sur 100 injections. "Je ne pense pas que ce soit vrai. Ça me fait penser à ce qu'il se passe en Amérique : on a de l'argent, on peut mettre ce qu'on veut sur une affiche", déplore une passante.

Sur un autre panneau situé à Saint-Orens, en banlieue de Toulouse, il est question des conséquences cardiovasculaire de la vaccination. Un discours balayé par le docteur Jérôme Marty : "Quand on vous dit qu'un vaccin sur 100 provoque un accident cardio-vasculaire, vous faites le calcul par rapport au nombre d'injections en France, cela voudrait dire qu'il y aurait eu plus d'1,5 million d'accidents cardio-vasculaires. Ce qui quand même se saurait. C'est complètement con ! Ils s'en foutent, plus c'est gros mieux ça passe", s'indigne le professionnel de santé. 

La préfecture, l'Agence régionale de santé et l'Ordre des médecins ont annoncé examiner des recours juridiques face à "cette campagne de désinformation en terme de santé publique".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/