2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : un élevage de visons contaminé en France, annonce le gouvernement

La France a détecté pour la première fois la présence de Covid-19 dans un élevage de visons, en Eure-et-Loir. L'abattage des animaux a été ordonné.

Des visons au Danemark
Des visons au Danemark Crédit : MADS CLAUS RASMUSSEN / RITZAU SCANPIX / AFP
Éléonore Merlin
et AFP

Pour la première fois, la France vient de détecter la présence de Covid-19 dans un élevage de visons, en Eure-et-Loir, ont annoncé dimanche 22 novembre les ministères de l'Agriculture, de la Santé et de la Transition écologique. 

"L'abattage de la totalité des 1.000 animaux encore présents sur l'exploitation et l'élimination des produits issus de ces animaux" a été ordonné, indiquent-ils dans leur communiqué. Sur les quatre élevages de visons que compte le pays, l'un est indemne et "des analyses sont encore en cours dans les deux derniers", dont les résultats sont attendus dans la semaine.  "Si des résultats s’avéraient positifs dans l’un de ces deux élevages, les mêmes mesures d’abattage que dans le premier élevage concerné seraient appliquées", précisent les autorités.

Le gouvernement français applique des mesures de surveillance dans ses élevages de visons après une alerte lancée en avril par les Néerlandais, a indiqué le gouvernement dimanche. Des analyses ont ensuite été réalisées mi-novembre dans le cadre d'un programme dédié conduit par l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses).

Au Danemark a même été détectée début novembre une mutation du virus, transmise à des humains et qui aurait pu menacer l'efficacité d'un vaccin. Le gouvernement danois a depuis fait abattre des millions de visons et indiqué jeudi que la mutation était très probablement éteinte. Samedi 21 novembre, des centaines d'éleveurs danois ont d'ailleurs manifesté en tracteur dans Copenhague, pour protester contre la décision d'abattre tout le cheptel. 

Pourquoi le vison inquiète

À lire aussi
Une personne se fait vacciner (illustration) Coronavirus France
Coronavirus : les résidents des Ehpad doivent être vaccinés en premier, selon la HAS

Le vison est l'animal qui inquiète le plus dans la gestion de la crise sanitaire actuelle. Il est en effet le seul à l'origine de contamination inter-espèce, vers l'Homme et le chat. Outre au Danemark, les contaminations de visions ont été observées en Espagne, aux Pays-Bas et aux Etats-Unis. 

D'autres pays européens ont également rapporté des cas de contamination d'élevages de vison, notamment la Suède et la Grèce. Des cas isolés ont aussi été détectés en Italie et en Espagne. 

Le gouvernement français rappelle l'importance des gestes barrières dans ce contexte aussi pour protéger les visons d'une contamination à partir du personnel des élevages, mais aussi, par précaution, éviter les contacts entre animaux éventuellement infectés et le personnel. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants