2 min de lecture Confinement

Coronavirus : qu’est-ce que le passeport d’immunité ?

ÉCLAIRAGE - De plus en plus de pays réfléchissent à la mise en place de passeports d'immunité, permettant aux personnes guéries du Covid-19 de circuler librement. Mais l'OMS avertit qu'il n'y aucune preuve scientifique de cette potentielle immunité.

Le passeport d'immunité pourrait permettre aux personnes guéries du Covid-19 de circuler plus librement.
Le passeport d'immunité pourrait permettre aux personnes guéries du Covid-19 de circuler plus librement. Crédit : DENIS CHARLET / AFP
benoit
Benoît Collet et AFP

Du Royaume-Uni à l'Allemagne en passant par le Chili, de plus en plus de gouvernements ont émis l'idée de délivrer des documents attestant de l'immunité des personnes sur la base de tests sérologiques, de façon à permettre peu à peu leur retour au travail et la reprise de l'activité économique.

Le niveau d'immunité de la population intéresse chercheurs et décideurs politiques à la recherche de stratégies efficaces et sûres pour le déconfinement progressif, dont le but sera aussi d'éviter une deuxième vague d'infections potentiellement plus dangereuse que la première.

En Allemagne notamment, de vastes études sont déjà en cours et des dizaines de milliers de tests ont été réalisés à partir de prises de sang, comme à Berlin. "Ceux qui sont immunisés pourraient se voir délivrer une sorte de certificat de vaccination qui leur permettrait par exemple de reprendre leur activité", expliquait Gérard Krause, directeur de l'unité épidémiologie du centre pour la recherche sur les maladies infectieuses de Braunschweig, à nos confrères britanniques du Guardian.

Une application mobile?

Le gouvernement chilien a quant à lui annoncé que des cartes d'immunité papier ou numériques allaient être distribuées aux personnes guéries du virus.

À lire aussi
Un Airbus A 320 de la compagnie Air Corsica à l'aéroport Napoléon Bonaparte Ajaccio le 18 janvier 2019. Corse
Déconfinement : les vols vers la Corse doivent être justifiés jusqu'au 23 juin

En France, les passeports immunitaires font partie des pistes évoquées par Anne Hidalgo pour sortir du confinement : la maire de Paris propose que les médecins délivrent des "certificats d'immunité".

Sur le modèle de l'application StopCovid, le passeport d'immunité pourrait trouver sa place dans nos téléphones. Au Royaume-Uni, l'entreprise Bizagi planche sur une application qui exploiterait les données transmises par les autorités médicales afin de générer des QR codes permettant de vérifier le statut immunitaire d'une personne.

Mais devant la multiplication de ces initiatives, l'OMS appelle à la prudence ce samedi 25 avril : "il n'existe pas d'éléments suffisants" pour évaluer la fiabilité de "passeports immunitaires" et "l'utilisation de tels certificats pourrait augmenter le risque de transmission", les personnes "se pensant immunisées" ignorant alors les consignes sanitaires.

"À la date du 24 avril 2020, aucune étude n'a évalué si la présence d'anticorps au SARS-CoV-2 confère une immunité contre une future infection par ce virus chez les humains", précise l'OMS. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Immunité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants