1 min de lecture Royaume-Uni

Coronavirus : qu'est-ce que l'"immunité collective", la stratégie de Londres ?

Le gouvernement britannique a demandé lundi au public d'éviter tout "contact social" et déplacement "non essentiel", en favorisant le télétravail. Le Premier ministre compte également sur la stratégie de l'"immunité collective".

Boris Johnson, le 31 janvier 2020
Boris Johnson, le 31 janvier 2020 Crédit : SCOTT HEPPELL / POOL / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

La mesure est controversée. Loin des décisions radicales de ses voisins, le Royaume-Uni a adopté dans un premier temps une approche prudente face au nouveau coronavirus. Cette stratégie consiste à espérer alléger la pression sur les services de santé en favorisant le développement d'une "immunité collective". 

De quoi s'agit-il exactement ? Les conseillers du gouvernement pensent en effet que démarrer trop tôt entraînerait des perturbations trop importantes pour un bénéfice limité et risquerait de lasser une population tentée de ne plus suivre les recommandations au pic de la crise. Un pic attendu pour l'été. 


"Nous voulons éviter que tout le monde finisse par l'avoir (le virus) en peu de temps, ce qui submergerait le NHS", a déclaré Patrick Vallance, conseiller scientifique du gouvernement.
Lui et ses équipes pensent que la population pourrait développer une immunité au virus s'il se répand lentement.

"Une protection dans le processus"

"Vous ne pouvez pas l'arrêter, donc vous devriez vous retrouver avec un pic plus important, pendant lequel vous prévoyez que plus de gens seront immunisés", a-t-il déclaré. "Cela devient en soi une protection dans le processus. Il est probable que cela devienne un virus annuel, une infection saisonnière annuelle", a-t-il poursuivi.

À lire aussi
Maddie McCann est portée disparue depuis le 3 mai 2007 Maddie
Les infos de 12h30 - Affaire Maddie McCann : près de 300 réponses à l'appel à témoins

Néanmoins, il a suggéré que ce genre d'immunité ne pourrait fonctionner que si 60% de la population était atteinte, au risque d'avoir potentiellement davantage de morts. L'approche du gouvernement a déjà suscité des critiques au Royaume-Uni, où beaucoup de gens observent avec nervosité les mesures radicales prises dans plusieurs pays, à commencer par l'Italie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Coronavirus Boris Johnson
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants