2 min de lecture Environnement

Coronavirus : masques et gants polluent déjà la Méditerranée

VU DANS LA PRESSE - De plus en plus de masques et de gants en latex sont retrouvés, notamment dans la Méditerranée. Une situation qui inquiète les associations de protection de l'environnement, qui craignent un futur désastre écologique.

Un masque dans la mer (illustration)
Un masque dans la mer (illustration) Crédit : Capture Laurent Lombard
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Cela ne fait que quelques semaines que le port du masque s'est généralisé en France et pourtant ce petit morceau de tissu se retrouve déjà dans les fonds marins. C'est notamment le cas dans la Méditerranée où l'on en retrouve déjà plusieurs, aux côtés de gants en latex, rapporte France 3

Le triste constat a été réalisé par le lanceur d'alerte Laurent Lombard, fondateur de l'association Opération Mer Propre. Samedi 23 mai, il a découvert plusieurs masques au cours d'une plongée à Antibes.

"Ça vous dit cet été de vous baigner avec le Covid-19 ? Sachant que plus de 2 milliards de masques jetables ont été commandés, il y a bientôt le risque de voir plus de masques que de méduses dans les eaux de la Méditerranée !", déplore-t-il dans une vidéo déjà vue plus de 100.000 fois en seulement 3 jours.

Le bilan pourrait être terrible quand on sait qu'il faut près de 450 ans à un masque chirurgical pour se décomposer. Celui-ci est en effet composé de tissus issus de pétrole qui certes filtrent bien l'air, mais mettent énormément de temps pour se désagréger.  

Vers un désastre écologique ?

À lire aussi
Les graines de Phacélie sont très appréciées des abeilles. environnement
Haute-Garonne : il envoie des milliers de graines de fleurs pour sauver les abeilles

Dimanche, Laurent Lombard et son association ont plongé dans la baie du Golfe-Juan. Au terme de deux heures de nettoyage, ce sont 200 litres de déchets qui ont été remontés, dont cinq masques chirurgicaux et quatre gants en latex, précise France 3.

"Ça va devenir un vrai désastre écologique. Il y a une semaine, je ne voyais qu'un gant de temps en temps, ensuite, j'ai commencé à en voir de plus en plus", s'inquiète Laurent Lombart auprès de nos confrères. "Ce n'est que le début. Quand il va y avoir un gros orage, tous les masques et les gants jetés sur les trottoirs ou dans les égouts vont se retrouver en mer".

Faut-il menacer de sanction les pollueurs ? C'est la volonté d'Éric Pauget, député Les Républicains de la 7ᵉ circonscription des Alpes-Maritimes. Il a déposé le 18 mai une proposition de loi pour durcir la réglementation face aux masques jetés sur la voie publique et propose d'augmenter le montant de l'amende à 300 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Méditerranée Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants