1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : le parcours du combattant des futurs mariés

Maeva a dû annuler son mariage à deux reprises à cause du Covid-19, confie que "la chose reste très douloureuse". La jeune femme est abattue alors que ses noces se transforment en parcours du combattant.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Coronavirus : le parcours du combattant des futurs mariés Crédit Image : Andreas SOLARO/AFP | Crédit Média : Samuel Goldschmidt / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 6
Samuel Goldschmidt édité par Sarah Ugolini

2020 sera décidément l'année de la patience pour les jeunes couples dans l'impossibilité de convoler, Covid-19 oblige. Le gouvernement a rétabli mercredi par décret l’état d’urgence sanitaire à partir du 17 octobre à 0h sur l’ensemble du territoire national Avec l'interdiction des fêtes privées qui en découle à partir de lundi 19 octobre partout en France, cela n'est donc pas près de s'arranger.

Maeva vit un cauchemar puisque cela fait deux fois qu'elle est obligée d'annuler sa cérémonie de mariage. La jeune femme est aujourd'hui abattue alors que son mariage se transforme en parcours du combattant. Elle devait le célébrer le 24 octobre, mais les fêtes privées sont désormais interdites partout en France. "Nous devions déjà nous marier en mai dernier, le 30, et aujourd'hui nous apprenons que pile le jour où nous devions nous marier de nouveau, le mariage n'est de nouveau plus possible", déplore Maeva. 

"On maintient notre mariage civil, mais nous annulons évidemment la fête", précise la future mariée. Le couple se méfiait et avait déjà prévu un dispositif allégé. Maeva confie avoir "eu la chance de ne pas faire de frais". "On avait demandé à un ami restaurateur, qu'on a souhaité soutenir dans cette période, d'organiser un repas pour 30 personnes et on continuera simplement avec moins de personnes à manger l'équivalent de ce qu'il fallait pour 30 personnes, dans des lieux privés", relativise la jeune femme. 

La chose reste très douloureuse

Maeva, future mariée qui a dû annuler ses noces à deux reprises, à RTL.
Partager la citation

Malgré tout, Maeva confie que "la chose reste très douloureuse". "Pour le moment, nous sommes dans une forme d'acceptation, mais c'est tout". Les familles sont également déçues. Tout le monde s'est promis de tenter de faire une vraie fête de mariage, mais dans très longtemps cette fois.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Fête Mariage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants