1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : ces couples qui préfèrent annuler leurs mariages

Malgré des mois de préparatifs, certains couples préfèrent renoncer et reporter la fête pour ne pas prendre le risque de voir des personnes invitées infectées par le virus.

>
Coronavirus : ces couples qui préfèrent annuler leurs mariages Crédit Image : Silas Silascando / Pixabay. | Crédit Média : Nicolas Burnens | Durée : | Date :
Micro RTL (illustration)
Nicolas Burnens édité par Sarah Ugolini

La propagation du coronavirus a d’innombrables conséquences en France. Au-delà des concerts, spectacles ou événement sportifs annulés ou reportés, à l'instar du marathon de Paris, ce sont désormais les mariages qui sont impactés par le coronavirus. 

En effet, malgré des mois et des mois de préparatifs, certains couples préfèrent renoncer au plus beau jour de leur vie et reporter la fête. C'est le cas de Yasmine, qui devait se marier le 21 mars prochain à Lamorlaye, dans l'Oise, avec 150 invités. Elle a d'abord pensé pouvoir maintenir l'événement. "En apprenant que Lamorlaye était une ville 'cluster', je me suis dit que c'était pas grave et que je pouvais continuer mon mariage, sachant que le maire avait dit que je pouvais le faire en comité restreint avec les mariés et les témoins", explique la jeune femme. 

En y réfléchissant, elle a par la suite estimé que "la mairie était quand même un moment important". "S'il n'a pas ses parents et que je n'ai pas mes parents, c'est compliqué quand même", a confié Yasmine. Comptant des personnes âgées parmi ses invités, elle a  finalement souhaité ne pas "prendre le risque qu'ils puissent attraper le coronavirus". Pour la future mariée, "c'était juste impensable". 

J'essaie de reculer un maximum, mais je peux pas reculer éternellement

Yasmine, future mariée qui devait célébrer ses noces le 21 mars prochain à Lamorlaye.
Partager la citation

Concernant l'organisation, elle tente de mettre d'accord tous les prestataires en essayant d'en garder le maximum : "fleuristes, traiteurs, DJ". "Sachant qu'on rentre dans la saison des mariages, je vous laisse imaginer le cauchemar, sachant que le coronavirus n'est pas quelque chose qui va disparaître en un claquement de doigt non plus", explique la jeune femme. 

À lire aussi
Des personnes masqués à l'aéroport de Seattle, le 8 mars 2020 (illustration) coronavirus
Coronavirus : quels contrôles pour les Français dans quels pays ?

"J'essaie de reculer un maximum, mais je peux pas reculer éternellement", s'inquiète Yasmine. Elle envisage de repousser le jour J dans "trois ou quatre mois", mais plus, cela deviendrait "vraiment pesant' pour la future mariée.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Mariage Oise
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants