1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : le gérant d'un bar du Touquet ferme à cause de ses clients

RÉACTION - Julien Krizek a décidé de fermer son établissement, samedi 15 août, à cause du non-respect des gestes barrières chez certains clients. Il dénonce des comportements qui mettent en danger ses salariés.

Vincent Parizot RTL Soir Week-End Vincent Parizot iTunes RSS
>
Coronavirus : le gérant d'un bar au Touquet explique pourquoi il ferme Crédit Image : Ludovic Marin / AFP | Crédit Média : WILLAUME VICTORIEN | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL édité par Louis Chahuneau

Aux grands maux les grands remèdes. Un bar de la plage du Touquet, le "O'Safran", a fermé plus tôt que prévu samedi 15 août, à cause du non-respect des gestes-barrière et du port du masque chez les clients. Julien Krizek, le gérant du lieu, a pris la décision à 18h30, alors que 180 personnes se trouvaient dans l'établissement. 

Ce n'était pas par peur d'une amende, mais pour protéger ses salariés, dit-il, frustré : "Mon sentiment, c'est de la colère. En tant que professionnels, on met en place des dispositifs pour respecter les réglementations. C'est une situation qui est compliquée, où on risque la fermeture pour non respect, ou de faire perdre leur emploi à nos salariés", explique-t-il.

Il dénonce le comportement irresponsable de certains clients "qui sont assez défiants face aux autorités, par inconscience, ou par insouciance, je ne sais pas. Une certaine frange de la population se sent au-dessus de la réglementation et même des rappels à l'ordre qu'on pouvait faire". 

Le taux d'incidence en hausse chez les 20-29 ans

Pour autant, Julien Krizek ne regrette pas sa décision : "On a fait ce qu'il fallait pour que les équipes soient protégées, les autres clients aussi".

À lire aussi
Dans sa vidéo, le docteur Ken Remy alerte sur les dangers de ne pas respecter les gestes barrières et porter de masque (capture écran) coronavirus
VIDÉO - Coronavirus : "Ce que vous verrez avant de mourir", la vidéo-choc d’un médecin américain

À noter le taux d'incidence, c'est-à-dire l'évolution du nombre de cas pour 100.000 habitants, augmente surtout chez les 20-29 ans. Parmi les 30.409 victimes de la COVID 19, 105 avaient moins de 44 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Bar Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants