2 min de lecture Nice

Coronavirus : "Il doit y avoir beaucoup plus de rigueur", assure Estrosi sur RTL

INVITÉ RTL - Le maire de Nice Christian Estrosi estime que face au relâchement de la population en période estivale et une "réelle menace du retour du Covid", "il doit y avoir beacoup plus de rigueur".

Thomas Sotto L'Entretien du Jour Thomas Sotto
>
Coronavirus : "Il doit y avoir beaucoup plus de rigueur", assure Estrosi sur RTL Crédit Image : VALERY HACHE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par Sarah Ugolini

Le port du masque est désormais obligatoire dans la rue dans de nombreux secteurs fréquentés à Nice. Christian Estrosi, le maire de la commune des Alpes-Maritimes, souhaite que l'arrêté soit mis en place dès ce lundi 3 août à minuit.

"Cette décision, je l'ai prise de manière constante depuis le mois de mars dernier. J'avais même pris la décision de le rendre obligatoire à la date du déconfinement le 11 mai dernier, mais le gouvernement avait estimé que cette mesure n'était pas réglementaire", rappelle le maire de Nice. 

Christian Estrosi assure n'avoir cessé d’entendre "les changements de positionnement des uns et des autres". "Moi au moins j'ai le mérite d'avoir toujours été constant. Le premier élément qui permet d'empêcher la circulation du virus c'est le masque", insiste le maire de Nice. Il souligne que Nice est "un des territoires de France où le virus a le moins circulé". 1,2 million de masques lavables ont été distribués aux Niçois selon Christian Estrosi, qui rappelle que "tout le monde en disposait à la date du 11 mai". 

Le Puy-du-Fou où là on est à 5.000, 6.000, 7.000, 8.000 personnes, et plus encore, je me demande comment on peut accepter cela ?

Christian Estrosi sur RTL.
Partager la citation

Face au relâchement de la population en période estivale, Christian Estrosi estime qu'"il doit y avoir beaucoup plus de rigueur". Après le concert de the Avener le 11 juillet dernier montrant des foules sans distanciation ni masques à Nice, Christian Estrosi a limité les rassemblements à 2.500 personnes en extérieur, et non 5.000 comme l'impose le gouvernement. 

À lire aussi
Une femme portant un masque de protection à Lyon, le 31 août 2020. Coronavirus France
Covid-19 : quelles restrictions pour les 11 villes en "zone d'alerte renforcée" ?

"5.000 c'est trop et plus on est nombreux, dans certaines manifestations, il peut y avoir une incitation à partager de manière festive sans prendre de précautions. Quand je regarde d'autres événements comme Le Puy-du-Fou où là on est à 5.000, 6.000, 7.000, 8.000 personnes, et plus encore, je me demande comment on peut accepter cela ?", s'insurge Christian Estrosi. "Nous sommes face à une réelle menace de retour du Covid. Il faut cette forme de rigueur", conclut le maire de Nice. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nice Christian ESTROSI Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants