2 min de lecture École

Coronavirus et confinement : comment les écoles vont-elles rouvrir le 11 mai ?

Les modalités précises du retour à l'école prévu le 11 mai prochain ne sont pas encore définies. Des pistes d'aménagement des cours sont malgré tout déjà envisagées par le gouvernement.

Une école décontaminée à Cannes le 10 avril 2020
Une école décontaminée à Cannes le 10 avril 2020 Crédit : VALERY HACHE / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Les crèches, écoles, collèges et lycées rouvriront "progressivement" leurs portes à partir du 11 mai prochain, c'est ce qu'a annoncé le chef de l'État ce lundi 13 avril au soir dans son allocution télévisée. Mais les questions sont nombreuses sur l'organisation des cours à venir afin de respecter les mesures sanitaires nécessaires pour éviter la propagation du virus.

Concernant les modalités précises de ce retour à l'école, le chef de l'État a en effet précisé durant son allocution que "le gouvernement aura à aménager des règles particulières, organiser différemment le temps et l'espace, bien protéger nos enseignants et nos enfants avec le matériel nécessaire". 

À ce jour, ces modalités exactes à mettre en oeuvre dans les établissements scolaires à partir du 11 mai ne sont pas encore définies avec exactitude. "La façon de faire, elle va s'élaborer au cours des deux prochaines semaines", a en effet assuré Jean-Michel Blanquer ce mardi 14 avril au matin sur France 2. "Dès aujourd'hui j'ai les débuts de mes entretiens avec les organisations syndicales", a précisé le ministre.

Petits groupes, mesures d'hygiène et gestes barrières

Si Jean-Michel Blanquer n'a rien acté de manière définitive, plusieurs pistes d'aménagements nécessaires à la reprise des cours en toute sécurité sont déjà envisagées. "On sait très bien qu'il faut d'abord nettoyer les locaux", a avant tout assuré le ministre de l'Éducation. 

À lire aussi
Une école à Villers-lès-Nancy ce mardi 12 mai (illustration) éducation nationale
Rentrée scolaire : la distanciation physique ne sera plus obligatoire

Concernant les locaux, "il est hors de question que les enfants puissent reprendre le chemin de l'école si les toilettes ne sont pas dignes de ce nom", s'est également insurgé au micro de RTL Rodrigo Arenas de la Fédération des parents d'élèves (FCPE). "La France a découvert que les toilettes de notre pays ne permettaient pas de se laver les mains par manque de savon", a-t-il insisté. Les sanitaires des établissements devront donc tous être équipés. 

Une distribution de masques "fort possible"

Concernant le respect nécessaire des gestes barrières et de la distanciation sociale, "la question se pose en des termes différents selon l'âge des enfants", estime Jean-Michel Blanquer. "La seule réponse pour les plus petits, c'est évidemment les petits groupes et c'est vers cela que non irons. (...) Selon les âges, nous nous organiserons différemment", a détaillé le ministre. "Tout le monde ne rentrera pas au même moment, c’est déjà certain", a-t-il notamment affirmé au sujet du retour à l'école. Le ministre a aussi jugé "fort possible" que des masques soient distribués aux élèves et aux enseignants

Il a ensuite évoqué "tout le travail pédagogique". "Ce qui est certain c'est qu'on va entrer en dialogue avec toutes les familles en amont du 11 mai", a annoncé Jean-Michel Blanquer. "Ce sera très personnalisé", a assuré le ministre.  "Si on ne fait pas une école qui se construise à travers les élèves les plus fragiles, nous reproduirons ces inégalités scolaires qui se sont accentuées et ont été révélées par le Covid-19", a prévenu  Rodrigo Arenas. "Il ne faut pas refaire l'école comme nous la faisions avant", clame la Fédération des parents d'élèves. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
École Coronavirus Jean-Michel Blanquer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants