1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : est-il possible de réserver ses prochaines vacances d’été ?

Les entreprises du voyage envisagent un boom des réservations après la période de pandemie en France. Pour ne pas freiner ces réservations anticipées pour l’été, des reports ou propositions d'autres destinations sont prévus.

Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
édité par Sarah Ugolini

Alors que la France est sous cloche depuis ce mardi 17 mars, en pleine période de confinement, les Français sont nombreux à s'interroger sur leur capacité à réserver leurs vacances d'été. Et bien oui, vous pouvez prévoir vos vacances, les entreprises du voyage disent même que c’est une bonne chose.
 
Elles envisagent effectivement un boom des réservations après la période de pandémie en France. En effet, après une longue période de confinement, beaucoup de gens vont se "lâcher" et vouloir partir en vacances, ce qui est parfaitement compréhensible. La demande va donc subitement augmenter et les prix aussi, c’est fort probable.
 
Pour ne pas freiner ces réservations anticipées pour l’été, les entreprises du voyages et le SETO (Syndicat des entreprises du tour-operating), qui fédère la plupart des tours-opérateurs, ont demandé plusieurs choses au gouvernement. Si un client réserve un séjour dans un pays où il ne pourra finalement pas se rendre car l’épidémie de coronavirus sera toujours active là-bas, une autre destination lui sera proposée ou on lui fournira un avoir d’un an.

Des avoirs d'un an ou d'autres destinations proposées

Cela ne vaut que pour les tours-opérateurs et donc des séjours vol et hôtel par exemple. Concernant les réservations qu’on appelle "sèches", c’est-à-dire des vols que vous prenez vous-même et des hôtels que vous réservez vous-même, rien ne dit que vous serez remboursé. Il est encore beaucoup trop tôt pour savoir quelles seront les conditions d’annulation ou de report cet été.

À noter que le SETO conseille pour l'instant de reporter tous les départs prévus d’ici au 30 avril inclus en proposant "un à-valoir valable jusqu’au 31 décembre 2020 minimum, au tarif en vigueur du TO".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Voyage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants