1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : ce que vous devez faire selon votre situation vaccinale
3 min de lecture

Coronavirus : ce que vous devez faire selon votre situation vaccinale

Emmanuel Macron s'est exprimé mardi 9 novembre devant les Français. Parmi les nombreux sujets abordés, le Président a annoncé de nouvelles mesures sanitaires concernant la dose de rappel du vaccin. Voici le point sur les nombreux cas de figure.

Une personne reçoit une dose de vaccin contre le coronavirus (illustration)
Une personne reçoit une dose de vaccin contre le coronavirus (illustration)
Crédit : Kena Betancur / AFP
Théo Putavy

Durant 27 minutes, le président Emmanuel Macron s'est adressé aux Français. Comme lors de ses dernières allocutions, il a de nouveau encouragé les citoyens à se faire vacciner. Ils sont encore 6 millions à ne toujours pas avoir reçu de dose de vaccin

"Une personne vaccinée a onze fois moins de chance de se retrouver à l'hôpital en soins critiques, a-t-il déclaré avant d'ajouter, vaccinez-vous pour vous protéger." Pour ceux qui ont déjà un schéma vaccinal complet, Emmanuel Macron a aussi abordé la question de la dose de rappel

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a apporté, ce mercredi matin sur FranceInfo, des précisions sur la mise en place de ces mesures sanitaires. 

Troisième dose de vaccin à ARN messager ? Deuxième dose du vaccin Janssen ? Pour qui ? Pour quand ? Quid du passe sanitaire ? Voici les différents cas de figure selon votre situation vaccinale. 

Les plus de 65 ans vaccinés depuis plus de 6 mois et 5 semaines

À lire aussi

Vous pouvez actuellement recevoir votre dose de rappel si vous avez un schéma vaccinal complet depuis plus de 6 mois et 5 semaines. Cela concerne toutes les personnes qui ont reçu leur deuxième dose avant le 11 mai 2021

Si, le 15 décembre, vous n'avez pas encore reçu votre troisième dose, votre passe sanitaire ne sera plus valide. Vous ne pourrez donc plus aller dans tous les lieux publics où le passe sanitaire est en vigueur. 

Au contraire, si votre dose de rappel est effectuée avant le 15 décembre, la validité de votre passe sanitaire sera prolongée. 

Les plus de 65 ans vaccinés depuis moins de 6 mois et 5 semaines

Vous avez reçu votre deuxième dose après le 11 mai. Le 15 décembre, votre passe sanitaire sera toujours valide

En revanche, il sera obsolète à partir de 6 mois et 5 semaines après votre deuxième dose de vaccin à ARN messager si vous ne réalisez pas la dose de rappel. 

Dose de rappel début décembre pour les Français entre 50 et 64 ans

Lors de son allocution du 9 novembre, Emmanuel Macron a annoncé que la campagne de rappel vaccinal sera élargie aux Français de 50 à 64 ans à partir de début décembre

Ces Français ne sont pas concernés par la fin de validité du passe sanitaire s'ils ne reçoivent pas leur dose de rappel. 

Des cas particuliers

Les personnes à très haut risque de forme grave ou atteintes de comorbidités sont éligibles à la dose de rappel dans le même délai après la deuxième dose. Par contre, l'administration de la dose de rappel pour les personnes immunodéprimées peut être réalisée dans un délai inférieur à 6 mois mais d'au moins 3 mois

Il n'y aura pas d'influence sur leur passe sanitaire. 

Les professionnels de santé éligibles

Le gouvernement indique que l'ensemble des professionnels qui prennent en charge ou accompagnent des personnes vulnérables peuvent recevoir leur troisième dose 6 mois et 5 semaines après la deuxième. Idem pour les aides à domiciles intervenant auprès de personnes vulnérables ou les pompiers. 

Encore une fois, l'administration, ou non, de la dose de rappel ne change pas la validité du passe sanitaire

Le délai de 4 semaines pour le vaccin Janssen

Les personnes ayant reçu une dose de vaccin Janssen peuvent recevoir leur dose de rappel (donc une deuxième dose) à partir de 4 semaines après l'injection

Quid des moins de 50 ans ?

Vous n'êtes pas encore éligible pour la dose de rappel. Pour l'instant, si votre schéma vaccinal est complet, vous conservez votre passe sanitaire valide. 

Le vaccin Moderna pour les moins de 30 ans

La Haute Autorité de santé (HAS) a déconseillé lundi 8 novembre la vaccination avec Moderna, pour n'importe quelle injection, chez les moins de 30 ans. Le risque de myocardite et de péricardite chez les moins de 30 ans apparaît trop élevé après la deuxième dose chez les jeunes hommes de 12 à 29 ans. 

La dose de rappel pour les moins de 30 ans n'est de toute façon pas encore d'actualité. Vous avez donc un schéma vaccinal complet et un passe sanitaire valide. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/