1 min de lecture Coronavirus

Confinement : "Il faut nous dire quand et comment on va en sortir", dit Patrick Clervoy sur RTL

INVITÉ RTL - "Nous tiendrons d'autant plus longtemps que nous aurons le regard porté sur la sortie" affirme Patrick Clervoy. Le médecin psychiatre du service de Santé des armées attend d'Emmanuel Macron qu'il donne une date de sortie de confinement.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Confinement : "Il faut nous dire quand et comment on va en sortir", dit Patrick Clervoy sur RTL Crédit Image : Capture d'écran Linkedin | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Cassandre Jeannin

Le Président donnera ce lundi 13 avril à 20h02 une allocution télévisée afin de donner des indications aux Français sur la suite du confinement. Lors de sa première intervention télévisée, Emmanuel Macron a employé le terme de "guerre" sanitaire. Patrick Clervoy, lui, préfère celui de "mobilisation générale."

Pour le médecin psychiatre du service de Santé des armées, il est important qu'Emmanuel Macron donne ce lundi une date de sortie de confinement. "Le confinement est une contrainte. C'est d'abord une mesure qui nous protège mais c'est aussi une mesure qui nous épuise", explique-t-il au micro de RTL. Nous tiendrons d'autant plus longtemps que nous aurons le regard porté sur la sortie. Et donc il faut nous dire quand et comment on va en sortir." 

"Il faut annoncer l'après, c'est-à-dire des postures éducatives qui vont nous permettre à tous de garder cette mobilisation générale contre la maladie parce que c'est pas parce que nous allons être déconfinés qu'il faut nous démobiliser", affirme Patrick Clervoy. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants