2 min de lecture RTL Originals

Michael Jackson : comment est né "Thriller", un album de légende

PODCAST - Dans ce nouvel épisode de "Pop Rock Collection", Carole Vega nous raconte la création de l'album le plus vendu au monde, le chef d'oeuvre du roi de la pop, coproduit par Quincy Jones.

PRCollection_245x300 Pop Rock Collection Carole Vega
>
6. Michael Jackson : l'histoire incroyable de la genèse de "Thriller" Crédit Image : RTL Originals | Crédit Média : RTL Originals | Durée : | Date : La page de l'émission
Carole Vega édité par Bertrand Laidain

Nous sommes le 23 janvier 1984. Michael Jackson sort le single Thriller issu de l’album du même nom. Ce sera le septième et dernier extrait de ce disque entré dans la légende. On manquerait presque de superlatifs tellement cette galette regorge de pépites et d’anecdotes autour de son élaboration. Sur neuf morceaux, il y en a sept qui sortent en single et ce sont tous des tubes absolus. On tutoie le génie.

Au départ, Thriller s’appelait Starlight. On doit ce titre exceptionnel à un génie méconnu du grand public : Rod Temperton, un Anglais discret qui se fait repérer par Quincy Jones alors producteur de Michael Jackson. Avant Thriller, il écrit entre autre pour le king of pop, Off the Wall, ou Baby Be Mine. Dès le début, Rod Temperton sait qu’il veut une voix à la fin du morceau sans trop savoir ce qu’il va en faire, mais il veut une voix particulière, marquante, envoutante.

La femme de Quincy Jones connaît Vincent Price qui accepte le deal. Rod Temperton est ravi que cet acteur emblématique des films d’horreur, ce dandy élégant à la voix d’outre-tombe se prête au jeu. Sauf qu’il n’a jamais participé à un disque pop. Pour le cadrer, Quincy Jones dit à Rod Temperton d’écrire pour lui. Le Britannique répond "Oui, oui pas de problème..."

Le regret de Vincent Price

Mais il est très tard, il s’endort et le lendemain, il a complètement oublié cette conversation. Quand le producteur de Michael Jackson l’appelle en fin de matinée en lui demandant "Alors, c’est bon t’es au point pour la session tout à l’heure ?" Temperton garde son flegme so british mais c’est la panique la plus totale… Sur le chemin du studio, il écrit en catastrophe dans un taxi son fameux rap pour la fin de Thriller. Il en écrit trois couplets, on en gardera deux.

À lire aussi
Les Films mythiques, le podcast Cinéma
Vacances d'été 2020 : 10 podcasts sur des films mythiques à écouter

Quant à Vincent Price, on lui propose deux options : soit il prend un pourcentage sur les ventes à venir de l’album. Soit, il prend 20.000 dollars. Et à l’époque, en dehors de Michael Jackson, personne ne croit en cet album. Alors qu'a fait Vincent Price ? Il a pris les 20.000 dollars et il le regrettera tout le reste de sa vie.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Pop Rock Collection. Chaque mercredi, Carole Vega, animatrice à RTL2, vous dévoile les coulisses des plus grands titres pop-rock qui vous accompagnent depuis toujours.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
RTL Originals Pop Rock Collection Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants