1 min de lecture Santé

Coronavirus : 8.500 respirateurs artificiels produits pour rien ?

VU DANS LA PRESSE - Une enquête révèle que les respirateurs Osiris 3 d'Air Liquide, que l'État a commandé au nombre de 8.500, ne conviennent pas aux patients en grave détresse respiratoire.

L'épidémie a tué 28.596 personnes en France depuis le début mars
L'épidémie a tué 28.596 personnes en France depuis le début mars Crédit : Ina FASSBENDER / AFP
Venantia
Venantia Petillault

Des respirateurs artificiels fabriqués pour rien ? Alors que Air Liquide s’est associé à PSA, Valeo et Schneider Electric pour produire 10.000 respirateurs artificiels, une enquête montre qu’ils sont inadaptés aux malades du Covid-19.

En effet, selon FranceInfo, les modèles Osiris 3 -dont 1.500 exemplaires ont également été commandés- ne seraient pas adaptés à la situation actuelle. Il s'agirait de ventilateurs d'urgence utilisables dans les ambulances pour le transport des malades "mais pas dans les salles de réanimation" pour des patients en forte détresse respiratoire, selon l'enquête. Des médecins-réanimateurs ont également confirmé cette affirmation à Radio France. De son côté, Air Liquide a manifesté sa surprise face à ces affirmations. "Cela fait 20 ans [que l'Osiris] est utilisé", a réagi l'entreprise auprès de BFMTV.

Sur Twitter, Olivier Véran, le ministre de la Santé, a, lui, vivement réagi dans un communiqué. "À l’heure où l’on compte plus de 5.000 malades en réanimation, l’heure n’est pas à la polémique sur les prétendus excès de moyens engagés par le gouvernement pour protéger les Français." Le ministre ajoute que "les 10.000 respirateurs commandés à Air Liquide sont utilisables".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Hôpitaux Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants