1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Confinement : un policier raconte être tombé sur un "chasseur de Pokémon"
2 min de lecture

Confinement : un policier raconte être tombé sur un "chasseur de Pokémon"

TÉMOIGNAGE - Frédéric 52 ans, officier de police dans les Hauts-de-France, déplore que les citoyens ne respectent pas tous le confinement. Il raconte être tombé avec ses collègues sur un chasseur de Pokémon.

Des forces de police françaises (Illustration).
Des forces de police françaises (Illustration).
Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Confinement : un policier raconte être tombé sur un chasseur de Pokémon
02:02
Pascal Praud - édité par Marie Gingault

Depuis trois semaines RTL suit quatre d'entre vous, au quotidien : une infirmière libérale, un patron de PME, une retraitée et un papa de trois garçons en télétravail. À partir d'aujourd'hui, nous allons suivre un cinquième témoin durant cette période de confinement  Un membre des force de l'ordre qui observe sur le terrain que tous les citoyens ne respectent pas les règles du confinement, jusqu'à en abuser pour certains.

Frédéric a 52 ans et il est officier de police dans la région des Hauts-de-France. Ce policier tient à alerter sur le manque de masques au sein de son établissement : "La police nationale dont je fais partie, n'a toujours pas de masques de protection. On nous a au départ indiqué que le port du masque était anxiogène pour la population à laquelle nous avons affaire tous les jours" regrette le policier, qui souligne la nouvelle position du gouvernement sur le sujet. 

En manque de matériel Frédéric et ses collègues ont pu bénéficier de la solidarité des habitants. "Des entreprises nous ont fourni des masques, les gens ont pitié de nous. Ils s'arrêtent et nous donnent des masques gracieusement, pour nous faire comprendre que nous sommes à leur service, et que s'ils peuvent nous rendre la tâche plus facile avec l'apport de masque, ils le font" remarque Frédéric.

Rencontre avec un chasseur de Pokémon

En effet, les policiers sont quotidiennement confrontés à la menace du Covid-19, surtout que tout le monde ne respecte pas les règles du confinement. Frédéric l'observe chaque jour sur le terrain et s'il ne veut pas parler de "relâchement" le policier déplore que les citoyens ne soient pas respectueux. "Les gens ont vite compris comment on pouvait détourner les règles du confinement : on va faire les courses à plusieurs, on emmène les enfants, on va se balader alors qu'on a pas de motif légitime" dénonce Frédéric.

À écouter aussi

Le policier raconte la rencontre quelque peu surprenante qu'il a fait avec son équipe : "Nous sommes tombés sur un chasseur de Pokémon qui n'avait aucune vergogne à se promener dans les rues de sa ville. Il nous disait 'bah oui moi je suis sorti uniquement pour chasser des Pokémon'". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/