1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus et confinement : en famille, les disputes augmentent

Davantage de disputes, notamment sur la manière d'éduquer les enfants... Une étude de l'Ifop révèle ce qu'a changé le confinement dans les foyers français.

Des enfants et leur maman à Mulhouse le 17 mars 2020
Des enfants et leur maman à Mulhouse le 17 mars 2020 Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

Un peu plus de trois semaines après le début du confinement, comment les Français vivent-ils le confinement au quotidien ? Une étude Ifop pour Consolab nommée "Ma casa va craquer" révèle notamment que les disputes sont de plus en plus courantes depuis le début du confinement. 

L'étude, menée du 21 au 23 mars et réalisée auprès d'un échantillon de 3.011 personnes représentatif de la population française, âgées de 18 ans et plus, montre que la taille moyenne du logement dans lequel les Français sont confinés est de 95,8m². En moyenne, les Français sont 2,6 à se le partager.

Un français sur deux (49%) a déclaré s'être déjà disputé avec son conjoint au sujet des tâches ménagères et de leur répartition au sein du couple depuis le confinement. Les jeunes de moins de 25 ans sont en particulier plus nombreux (39%) à trouver un terrain d'entente sur cette question. 

Un français sur deux en couple se dispute
Un français sur deux en couple se dispute Crédit : Sondage Ifop pour Consolab

Le confinement joue sur le moral

Autre sujet de dispute : les déplacements en dehors du foyer (18%), les achats à faire (15%) ou encore les activités ou loisirs à faire ensemble (17%). Pour les parents d'enfants scolarisés, l'éducation est le principal sujet de discorde, ils sont 37% à se disputer plus qu'auparavant à ce sujet, notamment à propos du temps passé devant les écrans (34%). 

À lire aussi
Une infirmière dans un Ehpad avec une personnes âgée, pendant l'épidémie de coronavirus (Illustration). politique
Déconfinement : le 2 juin, "pas de changement immédiat" dans les Ehpad, selon Sibeth Ndiaye

Enfin, les Français affirment que le confinement joue sur leur moral. Ils sont 41% à déclarer vivre plus qu'auparavant des périodes intenses de stress, de nervosité, ou d'anxiété. Parmi les plus stressés, les catégories pauvres (55%), les familles avec deux enfants (58%) et les Français confinés dans une maison sans jardin (67%). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Famille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants