1 min de lecture Coronavirus

Confinement : Orange a suivi l'exode d'un million de Franciliens, grâce à la géolocalisation

VU DANS LA PRESSE - Orange travaille avec l'Inserm dans le but d'exploiter les données anonymisées et agrégées de ses clients. Ces informations vont être utilisées afin de mieux suivre la propagation de l’épidémie.

Le logo de l'opérateur Orange.
Le logo de l'opérateur Orange. Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
Venantia
Venantia Petillault

D'après certaines données fournies par Orange, les mesures de confinement, décidées par le gouvernement et mises en place le mardi 17 mars, pour tenter d’enrayer la pandémie causée par le coronavirus, ont conduit à un exode important des Franciliens vers la province.

Dans une interview accordée à Europe 1, Stéphane Richard, PDG d’Orange, annonçait ce jeudi 26 mars que plus d'un million de Franciliens avaient quitté la région parisienne en une semaine. Soit 17% de la population totale du Grand Paris. À l’inverse, la population de l’île de Ré (Charente-Maritime) a elle gonflé de 30%, entre le 13 et le 20 mars.

L’étude a été réalisée par Orange sur la base des données de géolocalisation des téléphones de ses abonnés. Elles ont été partagées avec les établissements et institutions qui en avaient fait la demande : l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), le SAMU et l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), entre autres, révèle Le Monde.

En effet, l'opérateur télécom travaille avec les chercheurs de l'Institut français de la recherche médicale (Inserm) sur l'exploitation de données de géolocalisation anonymisées, pour mieux suivre les mouvements de la population en France pendant l'épidémie. 

Mais comme le précise Le Monde, l'opération n'a pas vocation à suivre chaque utilisateur à la trace et de façon nominative. Il s'agit d'évaluer les variations de population "avant confinement et "après confinement".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Orange
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants