1 min de lecture Épidémie

Confinement : les Parisiens n'ont pas renoncé à acheter leurs chocolats de Pâques

Ce week-end de confinement est ponctué par les fêtes de Pâques. Les Parisiens n'ont pas renoncé à acheter leurs chocolats.

4% des ventes de chocolat en France ont lieu durant la période de Pâques
4% des ventes de chocolat en France ont lieu durant la période de Pâques Crédit : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Raphaël Vantard édité par Camille Sarazin

Ce week-end de confinement est particulier, ponctué par les fêtes pascales mais aussi les chasses aux oeufs. Et qui dit chasses aux oeufs dit achat de chocolats. Les Parisiens refusent de renoncer à ce petit plaisir. 

Il y a plus d’une centaine de mètres de queue pour accéder à une chocolaterie parisienne. Il faut dire que les acheteurs respectent une distance de sécurité d’un mètre. Les gourmands patientent en salivant derrière leur masque. Adélaïde attend sagement son tour, elle ne rentrera pas chez elle sans chocolat : “Il faut être patients”, assure-t-elle. 

Son fils Octave l’accompagne pour faire le plein, il a tout prévu pour cette chasse aux oeufs version confinement. Même si les cloches devront se contenter de cacher leur butin derrière des portes d’appartement. “Du chocolat blanc pour les enfants, des oeufs, des poules, des lapins et poisson”, énumère-t-il. “Le chocolat fait toujours du bien.” 

"Il faut célébrer les événements joyeux"

Au-delà du petit plus pour le moral, du bonheur de croquer dans des oeufs de Pâques, Isore attend dans la file d’attente pour acheter un chocolat repère dans un temps de confinement un peu déboussolant. “Il faut quand même célébrer les événements joyeux”, explique-t-elle. “Je ne suis pas une grande consommatrice de chocolat mais c’est associé à Pâques et on garde aussi ses repères dans cette période où on sait plus trop quel jour on est.”

À lire aussi
Un vaccin (illustration) vaccin
Coronavirus : risque-t-on de voir apparaître des faux vaccins ?

À la sortie du chocolatier, les clients filent. L’achat de chocolat passe cette fois-ci pour des courses de premières nécessités mais il ne faut quand même pas traîner.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants