1 min de lecture Travail

Confinement : Le télétravail "prendra de l’ampleur", estime Pénicaud sur RTL

INVITÉE RTL - La ministre du Travail estime ce lundi 20 avril que la période de confinement pose la question de la réorganisation du travail, avec une part accrue accordée au télétravail.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi
>
Confinement : Le télétravail "prendra de l'ampleur", estime Pénicaud sur RTL Crédit Image : JACQUES WITT / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Ryad Ouslimani

Depuis plusieurs semaines, des millions de Français sont contraints au télétravail par l’épidémie de Covid-19. Les entreprises se sont ainsi organisées afin de pouvoir fonctionner avec des employés situés en dehors des locaux, si bien que se pose la question d’une pérennisation, en partie, du télétravail, notamment en sortie de confinement.

"Dans les ordonnances de 2017, j’avais introduit le droit au télétravail", a rappelé sur RTL la ministre du Travail Muriel Pénicaud, lundi 20 avril.

Le fait d’avoir un salarié sur quatre dans le privé en télétravail "va changer le rapport au travail", pense Muriel Pénicaud. Cette période de télétravail forcée "questionne l’utilité de certains déplacements, la ‘réunionite’ qu’on a parfois, des modalités de travail qui sont pesantes, le temps des transports".

L'organisation du travail "va être bousculée"

"Ça repose beaucoup de questions", estime la ministre qui parle d’un mix possible entre télétravail et travail présentiel. Murile Pénicaud rappelle en ce sens que la reprise se fera plutôt avec de rotations d’équipes. Elle annonce également la mise en place d’un groupe de travail. "Le rapport au travail va être lui aussi bousculé, et l’organisation du travail va aussi être bousculée par cette période, par l’expérience que nous aurons tous vécue pendant quelques semaines", avance-t-elle.

À lire aussi
Une femme (illustration) travail
À l'école ou au travail, peut-on vous interdire le "no bra" ?

"Je crois que ça prendra de l’ampleur. C’est aussi un mode de vie. On sait qu’en terme d’efficacité, c’est grand", assure Muriel Pénicaud. Cette dernière fait valoir que "télétravail, ça ne veut pas dire être isolé", et plaide ainsi pour les espaces de "coworking" près de chez soi "sans les temps de transports", qui permettent de travailler avec d'autres salariés de diverses entreprises pour maintenir un lien social au travail. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Travail Coronavirus Droit du travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants