2 min de lecture Changement climatique

Climat : qu'est-ce que le "label bas carbone" destiné aux éleveurs de vaches ?

Afin de récompenser les entreprises qui font des efforts pour réduire leur émission de carbone, l'État a créé le "label bas carbone" dont la filière bovine est la première à bénéficier. Les éleveurs pourront ainsi vendre les tonnes de carbone qu'ils auront économisées.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
C'est notre Planète du 07 octobre 2019 Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Cassandre Jeannin

Les éleveurs de vaches vont pouvoir vendre les tonnes de carbone qu'ils auront réussi à économiser. Si leurs bêtes rotent un peu moins, ils vont gagner de l'argent grâce au "label bas carbone" créé par le gouvernement. L'objectif est de récompenser les entreprises ou les secteurs qui agissent contre le réchauffement climatique. 

Concrètement un éleveur de vaches qui prend des mesures pour réduire ses émissions de CO2 va pouvoir vendre des tonnes de carbone pourquoi pas à Air France ou à Total, donc a des entreprises qui polluent et qui, elles, cherchent à compenser leur pollution

La première année, l'éleveur va faire son bilan carbone et calculera combien sa ferme, ses vaches, son tracteur et autres émettent de gaz par an. Pour se faire, une société spécialisée l'aidera et lui donnera des conseils afin de s'améliorer. Pour réduire ses émissions, l'agriculteur pourra planter des haies qui stockent le carbone, nourrir ses vaches autrement ou encore produire lui-même ses protéines au lieu d'acheter du soja importé. En mettant en place ces mesures, s'il dispose d'une ferme laitière moyenne de 60 vaches, il va réduire ses émissions de 50 tonnes par an et les vendre.

Il existe déjà un marché du carbone en Europe

En Europe, il existe déjà un marché du carbone pour les grosses industries. Celles qui réduisent leur pollution vendent des tonnes de carbone à celles qui ne font rien ou qui veulent se racheter. En ce moment, la tonne de carbone s'échange à 26 euros. Si on reprend l'exemple de notre éleveur, avec 50 tonnes d'émissions économisées il pourra gagner 1.300 euros par an. 

À lire aussi
Le pot d'échappement d'un véhicule diesel (illustration). auto
Pollution : les SUV, un fléau pour le réchauffement climatique

C'est l'État qui valide la méthode de calcul en attribuant "un label bas carbone". La filière bovine est la première a l'avoir obtenu. Mais d'autres secteurs vont pouvoir se lancer en France comme les PME du bâtiment qui proposeraient des isolants en paille ou une compagnie de bus qui ferait rouler ses véhicules a l'hydrogène. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Changement climatique Climat Agriculture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants