4 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire les Républicains : la bataille est lancée

Ce lundi 29 août, la rentrée est dans toutes les têtes et dans tous les journaux, même si l'actualité politique est grandement animée par la primaire de la droite et du centre.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
Choc thermique dans la primaire à droite ! Crédit Média : Adeline François | Durée : | Date : La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
Journaliste RTL

On en a fini avec la canicule, on en a fini avec les vacances, mais nostalgie quand tu nous tiens... Ce matin on a envie de lire d'abord les journaux des vacances, vous savez, ceux qu'on lit à la plage quand on a la chance d'y être... Et là, on a eu un coup de chaud avec Corse-Matin et l'incroyable histoire de Calacuccia, petit village de Haute-Corse, privé d'eau  depuis mercredi dernier. Pas à cause des incendies ou de la sécheresse, mais parce que l'agent en charge de la maintenance du réseau hydraulique est en prison pour tentative d'homicide depuis une semaine. 

Et sa détention a confirmé aux villageois ce que tous redoutaient : Charles Paccioni était bien le seul homme du coin à savoir faire fonctionner les vannes des châteaux d'eau qui alimentent le village. N'écoutant que leur courage, et sans doute aussi un peu leur soif, les habitants ont tenté de pallier son absence en allant ouvrir eux-mêmes les vannes, sauf qu'ils ont par erreur vidé toutes les cuves. Du coup, les restaurants et les bars ont baissé le rideau et les villageois se sont rués sur les packs d'eau minérale et sur la vaisselle jetable, tandis que le linge n'est plus lavé. D'aucuns se diront que voilà ce qui arrive quand on confie le pouvoir à une seule personne !

Coup de chaud dans la campagne pour la primaire à droite...

C'est la une de la plupart de vos journaux ce matin, où il est aussi question de linge sale : "Rentrée politique, la température monte", titre L'Alsace". "Juppé Sarkozy, la bataille de la primaire est lancée", titre Le Figaro, avec ce sondage TNS Sofres donnant les deux hommes a égalité au premier tour. Mais c'est un autre homme qui monopolise les éditoriaux ce matin : François Fillon, alias le vengeur sarthois qui a dégainé l'arme des affaires, hier contre Nicolas Sarkozy. "Il avait annoncé qu'il allait casser la baraque. Il a tenu parole", constate Patrice Chabanet du Journal de la Haute-Marne. "François Fillon a sorti le gros flingue à six coups", écrit Jean-Louis Hervois, dans la Charente Libre.

À lire aussi
Frédéric Lefebvre, en septembre 2016 Les Républicains
"Un soupçon de tricherie" plane sur la primaire LR, pour Frédéric Lefebvre

Pourquoi tant de haine ? Pour Didier Rose des Dernières Nouvelles d'Alsace, l'explication est claire comme de l'eau de roche : François Fillon "cherche un moyen d'exister. Il tente donc le choc thermique. Puisque Juppé lui semble de l'eau tiède et Sarkozy un liquide en ébullition, Fillon choisit d'appliquer une douche froide, robinet de droite grand ouvert". 

L'heure de la vengeance est venue, écrit Pierre Fréhel dans le Républicain Lorrain, dans un édito intitulé "Même pas voilé". "La question posée par François Fillon, qui s'en réfère au général de Gaulle, c'est de savoir si Nicolas Sarkozy est digne de la magistrature suprême malgré la kyrielle d'affaires qui l'ont concerné. Au fond, il n'a fait que claironner ce que beaucoup de Français pensent aussi, son mérite est d'avoir brisé le non dit sans ménager son propre avenir".

L'avenir de l'islam de France également en une

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans La Croix, se dit opposé à une loi interdisant le burkini car elle serait inconstitutionnelle, et puis surtout Bernard Cazeneuve précise les contours de la fondation pour l'islam de France, il confirme officiellement qu'elle sera présidée par Jean-Pierre Chevènement. Elle aura vocation à soutenir des projets, dans l’éducation, la culture, l’engagement des jeunes. Budget : 5 ou 6 millions d’euros, financement exclusivement français, à réunir auprès de mécènes, d’entreprises privées ou de personnes physiques. La fondation bénéficiera aussi de deniers publics. Adossée à cette fondation, une autre structure sera mise sur pied, sans que l’État soit cette fois partie prenante, pour financer la construction de lieux de culte et la formation théologique des imams. La France a plus que jamais besoin d'une relation apaisée avec les musulmans.
 
Apaisée, c'est le mot du jour, puisqu'on le trouve aussi dans la bouche de Najat Vallaud-Belkacem, qui fait la une d'Aujourd'hui en France-Le Parisien, dont c'est la dernière rentrée scolaire en tant que ministre de l'Éducation. "Elle rouvre les dossiers chauds", écrit le journal. "Les conditions sont réunies pour que cette rentrée se passe de manière apaisée", dit-elle. Sauf qu'une grève pointe déjà le bout de son nez le 8 septembre. Réponse de la ministre : "la réforme du collège, qu'on le veuille ou non, se fait". Mais ce qu'on notera surtout dans Le Parisien, c'est l'édito de Frédéric Vézard, pour qui une conclusion s'impose : "la jeune ministre à qui l'on prédisait les pires avanies a mené ses projets à bien. Elle n'a pas dégraissé le mammouth, mais elle le fait bouger. Son obstination a payé." On a eu beau chercher, on n'a pas trouvé un texte aussi élogieux sur la ministre de l'Éducation dans nos archives !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Présidentielle 2017 Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784639693
Primaire les Républicains : la bataille est lancée
Primaire les Républicains : la bataille est lancée
Ce lundi 29 août, la rentrée est dans toutes les têtes et dans tous les journaux, même si l'actualité politique est grandement animée par la primaire de la droite et du centre.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/choc-thermique-dans-la-primaire-a-droite-7784639693
2016-08-29 09:43:00