1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Certaines consultations chez les médecins généralistes vont bientôt augmenter
2 min de lecture

Certaines consultations chez les médecins généralistes vont bientôt augmenter

ÉCLAIRAGE - À partir du 1er novembre 2017, une nouvelle grille tarifaire va voir le jour avec notamment les consultations "complexes" et "très complexes".

Un médecin en consultation (illustration)
Un médecin en consultation (illustration)
Crédit : FRED DUFOUR / AFP
"Ce n'est que justice rendue au médecin mais aussi au patient", assure le Dr Leicher
00:26
Claire Gaveau
Journaliste

Dès le 1er novembre, certaines personnes pourraient avoir de mauvaises surprises chez le médecin. À cette date, de nouveaux tarifs, plus élevés, vont en effet faire leur apparition lors de certaines consultations en fonction de leur degré de "complexité". En effet, les consultations "complexes" ou "très complexes" seront désormais facturées 46 ou 60 euros chez les médecins généralistes.

Ces nouveaux tarifs, qui sont le résultat de négociations entre les syndicats et l'assurance maladie, ont été publiés au Journal officiel mardi 12 septembre. Une décision jugée normale par la profession : "On ne fait que proportionner la rémunération au temps de travail et au service rendu au patient, ce qui paraît relativement logique dans une rémunération à l'acte (...) Ce n'est que justice rendue au médecin mais aussi au patient qui n'aura pas de difficultés à prendre du temps avec le médecin pour qu'il soit bien au courant de sa pathologie et des possibilités thérapeutiques", explique le docteur Claude Leicher, président du syndicat MG France, au micro de RTL.

De plus, cette hausse de prix n'aura pas de conséquence sur le portefeuille des Français. "C'est l'assurance maladie qui remboursera toutes ces consultations avec les régimes complémentaires", assure-t-il. 

Les consultations "complexes"

Les consultations complexes seront donc désormais facturées 46 euros. Ces nouvelles consultations concernent notamment les enfants de 3 à 12 ans obèses ou qui présentent un risque avéré d'obésité, les nourrissons qui sortent de la maternité, les jeunes filles qui souhaitent avoir accès à une contraception ou encore les jeunes qui souhaitent s'informer sur les maladies sexuellement transmissibles.

À lire aussi

Ces consultations "complexes" pourront également être majorées de 16 euros, et ainsi atteindre 62 euros, dans certains cas comme de l'asthme, la prise en charge d'un couple stérile ou une pathologie oculaire grave, explique Le quotidien du médecin sur son site Internet.

Les consultations "très complexes"

Les consultations très complexes seront facturées 60 euros. Ces consultations, plus rares, concernent par exemple "la préparation à des greffes rénales, les consultations d'annonce de cancer, qui restent très délicates, ou encore les consultations des gynécologues concernant des malformations fœtales, qui sont également compliquées à annoncer", explique le Docteur Jean-Paul Hamon, généraliste et président de la Fédération des Médecins de France, sur Franceinfo.

Les visites longues

Enfin, les visites longues seront dorénavant facturées 70 euros. Les visites effectuées par le médecin traitant chez un patient souffrant de maladie neurodégénératives, comme Alzheimer ou Parkinson seront également revalorisées passant de 56 à 70 euros. Ce nouveau tarif pourra être "facturé jusqu'à trois fois par an et par patient", précise Le quotidien du médecin.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/