1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Bretagne : la plage de Quiberon transformée en camping pour dénoncer le nombre de résidences secondaires
1 min de lecture

Bretagne : la plage de Quiberon transformée en camping pour dénoncer le nombre de résidences secondaires

À l'appel du collectif militant Dispac’h, des militants ont installé des tentes et des croix blanches sur la grande plage de Quiberon pour alerter sur la crise du mal logement en Bretagne.

La plage de Quiberon le 2 juillet 2022
La plage de Quiberon le 2 juillet 2022
Crédit : Nicolas Bauby
Bretagne : la plage de Quiberon transformée en camping pour dénoncer le nombre de résidences seconda
00:00:25
Nicolas Bauby - édité par Sandra Cazenave

La grande plage de Quiberon, dans le Morbihan, a été transformée en camping et en cimetière, samedi 2 juillet à midi, à l’appel du collectif militant Dispac’h. Des dizaines de militants pour qui "La Bretagne n'est pas à vendre" ont installé des petites tentes et des croix blanches portant les noms des communes et le pourcentage de résidences secondaires recensées pour alerter sur la crise du mal logement en Bretagne, les nombreuses résidences secondaires, mais aussi de type Airbnb, ainsi que les logements vacants. Ils représentent 70% des logements à Quiberon, selon Dispac’h.

Les prix de l'immobilier explosent, les départements se gentrifient et les jeunes ont de plus en plus de difficulté à s'installer en Bretagne. Face mer, sur le boulevard, le prix du mètre carré peut dépasser les 6.200 euros. "C'est pire depuis la fin du confinement", déplore Arzur, un militant. 


Le prix des ventes des maisons a augmenté de 11% dans le Morbihan et l’Ille-et-Vilaine, de 8% dans les Côtes-d’Armor et de 13% dans le Finistère en 2021, selon les dernières données des notaires bretons rapportées par Le Télégramme.

Le collectif dénonce alors l'inaction et le silence des élu(e)s et des collectivités, et réclame une "politique territorialisée et de rupture sur le logement". Ils ont rédigé 13 propositions, comme le statut de résident qui vise à privilégier les locaux qui travaillent sur place ou le classement en "zone tendue" pour taxer les résidences secondaires. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.