2 min de lecture Religions

Barbarin sur RTL : "Je ne suis pas coupable de ce dont on m’a accusé"

INVITÉ RTL - Dans le livre "En mon âme et conscience", le cardinal Philippe Barbarin revient sur l'affaire Preynat. "Je suis responsable de tout ce que j’ai dit et fait", dit-il au micro d'Alba Ventura.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Le Cardinal Barbarin est l'invité d'Alba Ventura Crédit Image : Gabrielle Ferrandi / agence 1827 pour RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Marie-Pierre Haddad

Pour lui, sa parole "n’était pas audible". Le cardinal Philippe Barbarin livre "sa vérité" dans le livre En mon âme et conscience (Plon) sorti le 1er octobre. Invité exceptionnel de la matinale de RTL ce lundi 5 octobre, l'archevêque émérite de Lyon a souhaité "dire ce cheminement", "cette très grande difficulté devant laquelle" il s'est retrouvé lorsqu'éclate l'affaire Preynat
 
"Je ne suis pas coupable de ce dont on m’a accusé, ça ne veut pas dire que je n'ai pas commis d’erreur. Je suis responsable de tout ce que j’ai dit et fait. La première fois où une victime est venue me voir, on avait des faits précis. Pourquoi je l’ai pas fait avant ? C’est une erreur", explique le cardinal Barbarin au micro de RTL.

Dans son livre, le primat des Gaules confie : "Avec le recul, je m'en veux de ne pas l'avoir (Bernard Preynat, ndlr) interrogé davantage. J'ai manqué de courage. Quelques ligne plus tôt, il reconnaît "une erreur". "J'ai eu tort", écrit-il.

Un scandale énorme, une trahison profonde

Le cardinal Philippe Barbarin à l'antenne de RTL
Partager la citation

"Dans tout ce tumulte, des choses se sont abattues sur moi, parce qu'il fallait symboliquement trouver quelqu'un qui porte le poids de tout cela (...) Symboliquement, c'était un scandale énorme, une trahison profonde du sacerdoce, des enfants, des familles et de l'Église", explique-t-il. 

Le livre de l'archevêque émérite de Lyon suscite déjà la colère de Pierre-Emmanuel Germain-Thill, victime de Bernard Preynat. Au micro de RTL, il déclare : "Quand il écrit dans son livre que ce sont des rumeurs et qu'il n'y a rien de précis... Enfin, quand on vous dit qu'on tripote des enfants, ce n'est pas une rumeur trouble, c'est un fait, c'est un constat". 

À lire aussi
Une boule sur un sapin de Noël (illustration) noël
Fêtes de fin d'année : d'où vient la tradition du sapin de Noël ?

Le cardinal Philippe Barbarin répond quant à lui : "Je pense qu'il fallait qu'une parole soit dite et entendue de manière simple et clair (...) Maintenant, je suis complètement retiré de ça (...) Je n'aurais pas pu empêcher parce que les faits se sont passés quinze ans avant mon arrivée (...) Bien sûr je regrette (...) J'ai fait des actes qui ont provoqué des scandales et je les ais assumés. Jamais personne ne m'a répondu quand j'ai posé la question : 'Que fait-on avec des faits très anciens ?'".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Pédophilie Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants