2 min de lecture Éducation nationale

Bac 2019 : des profs en grève élaborent de faux sujets de philosophie

VU DANS LA PRESSE - Alors que la première épreuve du bac vient de débuter, des enseignants en colère ont affiché, devant leur lycée, de faux sujets de philosophie pour contester la réforme du bac voulue par Jean-Michel Blanquer.

Des élèves dans une classe d'école (illustration)
Des élèves dans une classe d'école (illustration) Crédit : iStock / Getty Images Plus

L'école est-elle un bien commun ? La confiance peut-elle s'imposer par une loi ?... Ces faux sujets de philosophie ont été affichés lundi matin, devant le lycée Stéphane Hessel, à Toulouse, par une soixantaine d'enseignants en grève pour interpeller le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, rapporte le Huffington Post.

Alors que la première épreuve du bac vient tout juste de se terminer, le mécontentement se fait ressentir parmi les professeurs au sujet de la réforme du bac qui devrait être mise en place l'année prochaine. Plusieurs syndicats, dont le Snes-FSU, ont appelé à une grève de la surveillance le premier jour des épreuves. Phénomène plutôt rare puisque le dernier appel à la grève de ce type remonte à 2003.

Ces questions, sous forme de véritables sujets de philosophie, ont pour objectif d'interpeller le ministre alors que les enseignants pointent du doigt son manque d'écoute. La réforme du bac prévoit notamment le passage d'un baccalauréat national à un examen différent selon les lycées favorisant ainsi les inégalités entre élèves et établissements, d'après les organisations syndicales. Autre élément de discorde : la fin des filières L, ES ou encore S. Les élèves devront choisir trois cours parmi douze spécialités, dans le but de favoriser une meilleure orientation dans le supérieur.

D'autres établissements touchés par la grève

La mobilisation s’est étendue sur l'ensemble du territoire français et d'autres lycées ont fait preuve de créativité pour exprimer leur agacement. C'est le cas d'un lycée à Saint-Nazaire qui a aussi créé des banderoles sous forme de questionnements philosophiques. Les villes de Montpellier, Lille, Saint-Ouen, Marseille ou encore Bordeaux sont également touchées par cette grève.

À lire aussi
Grève du 5 décembre : comment ça se passe dans les écoles ? grève
Les infos de 7h30 - Grève : l'accueil dans les écoles toujours compliqué ce mardi

Le ministère de l'Éducation Nationale a demandé aux 4.635 centres d'examen de prévoir des remplaçants nécessaires pour éviter des dysfonctionnements lors de cette première épreuve du baccalauréat.

Lire la suite
Éducation nationale Grève Professeurs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants